Site FMPMC
     QCM précédentesQCM suivantesSommaire de la série de QCM
   
 

Cas cliniques d’orthopédie

Préparation à l’internat
Année universitaire 2001-2002

Service d’orthopédie - Pitié-Salpêtrière


9 - Cas clinique n°9

Exercice 1/1

1 - Cas clinique n°1
2 - Cas clinique n°2
3 - Cas clinique n°3
4 - Cas clinique n°4
5 - Cas clinique n°5
6 - Cas clinique n°6
7 - Cas clinique n°7
8 - Cas clinique n°8
9 - Cas clinique n°9
10 - Cas clinique n°10
11 - Cas clinique n°11
12 - Cas clinique n°12
13 - Cas clinique n°13
14 - Cas clinique n°14
15 - Cas clinique n°15
16 - Cas clinique n°16


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V1.6
V. Morice

Réalisation
J.F. Pernès, V. Brunie
V. Morice


Énoncé

 

Une femme de 50 ans consulte pour une douleur de l’épaule survenant à l’effort pendant la journée, réveillant la patiente lors du décubitus latéral prolongé. Un récent bilan biologique est normal.

1 Une pathologie de coiffe des rotateurs se traduit par :
 A:Amyotrophie du deltoïde
 B:Arc douloureux dans l’abduction vers 60°
 C:Ascension de l’épaule lors de l’abduction active
 D:Décollement unilatéral de l’omoplate
 E:Limitation globale des mouvements passifs de l’épaule

2 Quel signe radiologique permet de détecter précocement une rupture de la coiffe des rotateurs ?
 A:Déminéralisation hétérogène de la tête humérale
 B:Calcification se projetant dans l’espace sous-acromial
 C:Ascension de la tête humérale en abduction contre résistance
 D:Trop bonne visualisation du trochiter
 E:Subluxation inférieure de la tête humérale

3 Vous réalisez une arthrographie. Quel(s) signe(s) radiographique(s) témoigne(nt) d’une rupture de coiffe des rotateurs ?
 A:Une rupture du récessus interne sous-scapulaire
 B:Une fuite de produit de contraste dans la gouttière bicipitale
 C:Une opacification de la bourse sous-acromio-deltoïdienne
 D:Une disparition du récessus articulaire inférieur
 E:Une déchirure du bourrelet glénoïdien

4 La patiente vous apprend que quelques mois plus tôt, elle a consulté un rhumatologue pour des douleurs scapulaires très importantes. Celui-ci aurait parlé « d’épaule aiguë hyper-algique », que désigne ce terme ?
 A:Rupture franche de la coiffe des rotateurs
 B:Bursite aiguë sous-deltoïdienne microcristalline
 C:Fissure des bourrelets glénoïdiens
 D:Hémarthrose

5 En faveur d’une lésion ancienne de rupture de coiffe des rotateurs, vous pouvez retrouver sur les radios standard :
 A:Déminéralisation hétérogène de la tête humérale
 B:Calcification se projetant dans l’espace sous-acromial
 C:Ascension permanente de la tête humérale
 D:Remaniement trochitérien avec condensation et structure hétérogène
 E:Rupture du cintre scapulo-huméral

6 Vous proposez une thérapeutique médicale. Quelle est la modalité non acceptable ?
 A:AINS lors des poussées douloureuses
 B:Infiltrations de dérivés cortisonés retard dans l’espace sous acromio-deltoidien
 C:Mobilisation active de l’épaule en abduction
 D:Rééducation dans les mouvements de décoaptation
 E:Antalgiques simples en dehors des poussées douloureuses.

     QCM précédentesQCM suivantesSommaire de la série de QCM