Site FMPMC
     QCM précédentesQCM suivantesSommaire de la série de QCM
   
 

Exercices de Biophysique

PCEM1 - PCEM2
Année universitaire 2001-2002

Jean-François Pernès


3 - Equilibre acido-basique

Exercice 5/5

1 - Compartiments liquidiens
2 - Troubles de l’hydratation
3 - Equilibre acido-basique
4 - Epuration extra-rénale
5 - Phénomènes électriques et effet Donnan
6 - Electrocardiographie


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V1.6
V. Morice

Réalisation
J.F. Pernès, V. Brunie
V. Morice


Énoncé

 

On rappelle que, approximativement, les limites du pH sanguin artériel compatibles avec la vie sont 7,0 et 7,8 et que le coma survient lorsque le pH s’écarte de plus de 0,2 unité (dans un sens ou dans l’autre) de sa valeur normale : pH = 7,4.

Un sujet grand fumeur a une pCO2 = 60 mmHg, en rapport avec une insuffisance respiratoire chronique, et une pente de la droite d’équilibration in vivo du CO2 : p = -20 mmol.l-1.(unité pH)-1.

1 Quelle serait pour ce sujet, en mmol.l-1, la concentration habituelle en bicarbonates en supposant une compensation complète de son trouble acido-basique respiratoire ?
 A:32      B:36      C:38      D:40      E:34

2 Ce sujet arrive dans le coma à l’hôpital suite à une aggravation aiguë et purement respiratoire de son trouble acido-basique, en rapport avec une infection pulmonaire. Avec les hypothèses du 1, cochez la ou les valeur(s) possible(s) de la concentration en bicarbonates de ce sujet.
 A:45      B:43      C:41      D:39      E:37      F:35      G:33      H:31      I:29      J:27      K:25

3 En réalité, la compensation habituelle d’une hypercapnie chronique à 60 mmHg n’est jamais complète et le sujet se trouve, habituellement, non pas à pH = 7,4, mais à l’intérieur de la zone délimitée sur le diagramme suivant par les courbes A et B ; cette zone est déterminée statistiquement chez un grand nombre de sujets. Déterminer graphiquement pour « notre » sujet insuffisant respiratoire chronique les valeurs possibles que l’on peut attendre pour son taux de bicarbonates habituel (c’est à dire en dehors de toute aggravation aiguë de son état respiratoire).
Image ab5.trsp.gif


 A:26      B:28      C:30      D:32      E:34      F:36      G:38      H:40      I:42      J:44

4 En se plaçant toujours dans le cadre plus réaliste de la question 3, on suppose que le sujet est victime d’une aggravation brutale de son insuffisance respiratoire telle que sa pCO2 s’élève à 80 mmHg. Déterminer graphiquement sur une figure les limites et les valeurs possibles que l’on peut attendre pour le taux de bicarbonates.
 A:26      B:28      C:30      D:32      E:34      F:36      G:38      H:40      I:42      J:44

5 Sur un échantillon de sang, on mesure au cours de l’état évoqué à la question précédente : pCO2 = 80 mmHg et pH = 7,1. Parmi les hypothèses énumérées, cochez celle(s) qui vous parai(ssen)t possible(s). (2,5 pts)
 A:On a prélevé par erreur non pas du sang artériel mais du sang veineux
 B:Le taux de bicarbonates est de 24 mmol.l-1
 C:Le sujet a une acidose métabolique associée à son acidose respiratoire
 D:Le taux de bicarbonates est de 38 mmol.l-1
 E:Le sang a été exposé à l’air libre entre le prélèvement et la mesure.

     QCM précédentesQCM suivantesSommaire de la série de QCM