Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Relaxation psychomotrice

Sommaire

Avant-propos

1 - Les diverses formes de relaxation

2 - La Relaxation Dynamique Psychomotrice (R. Dupont)

3 - Indications, contre-indications

4 - Quelques points de théorie

Bibligraphie


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Chapitre 2 - La Relaxation Dynamique Psychomotrice (R. Dupont)

 

 

2.4 Rotation de la ceinture pelvienne, et scapulaire, en décubitus dorsal

2.4.1 Rotation de la ceinture pelvienne (bassin)

  • Remontez les genoux et croisez le genou droit sur le gauche (versus genou gauche sur le droit). De cette position laissez descendre les jambes ainsi croisées vers la droite, lentement, en laissant faire le poids de vos jambes et, en vous arrêtant avant d'atteindre le sol si votre souplesse ne vous permet pas d'aller plus loin. Puis ramenez vos genoux au milieu, à leur position de départ.
  • La coordination avec la respiration se fait dans le sens de l'expire lorsque les genoux descendent et l'inspire lorsqu'ils remontent.
  • Idem genou gauche croisé sur le droit, descendre vers la gauche.

Observation :

Pendant le mouvement l'attention est attirée vers le mouvement du bassin. Dans le cas présent où le genou droit est croisé sur le gauche, où les jambes descendent vers la droite, on observe le bassin du côté gauche qui se soulève du sol et est tiré en direction de la partie supérieure de la cuisse gauche. La colonne vertébrale, qui subit une torsion, est tirée par le bassin et tire elle-même la cage thoracique jusqu'à ce que l'omoplate gauche ait tendance à se soulever du sol. De la même manière une observation est faite au niveau de la tête. Alors que les genoux descendent vers la droite, le menton se rapproche du cou. Quand les genoux reviennent au milieu, la tête reprend sa position initiale. Pendant le temps de repos, les jambes allongées, l'attention est attirée sur les appuis des deux hémi-corps sur le sol et particulièrement l'appui du bassin.

En complément de cet exercice vous pouvez accompagner la descente des genoux vers la droite (versus gauche) par :

  • la rotation de la tête à droite,
  • ou rotation de la tête à gauche (accentuant ainsi la torsion qui se produit le long de la colonne vertébrale).
  • Ou encore laisser les genoux descendus à droite, joindre les mains derrière la tête. Dès lors, l'exercice consiste à soulever la tête à l'aide des mains, en resserrant préalablement les coudes l'un vers l'autre, ceci au moment de l'expiration.

2.4.2 Rotation de la ceinture scapulaire

  • Remontez le genou droit, gardez la jambe gauche allongée sur le sol.
  • Levez lentement vos deux bras en direction du plafond. Croisez vos avant-bras l'un sur l'autre. Tournez vos paumes de mains l'une vers l'autre, joignez les doigts, croisez-les. Vos épaules et vos bras forment ainsi un triangle. Sans jamais plier les coudes, en laissant faire le poids de vos bras, laissez le triangle descendre lentement vers la gauche. Puis remontez jusqu'à votre point de départ.
  • La coordination du mouvement avec la respiration se fait dans le sens de l'expiration pendant la descente du triangle vers la gauche et l'inspiration pendant la remontée.
  • Idem vers la droite.
  • En complément à cet exercice vous pouvez le coordonner à l'exercice précédent avec les jambes croisées. Lorsque les bras vont vers la droite, les jambes vont vers la gauche (versus bras à gauche, jambes à droite).

Observation :

Pendant l'exercice ressentir l'étirement du bras droit, jusqu'à l'épaule et l'omoplate droite (lorsque le mouvement se fait vers la gauche). Au moment du repos attirer l'attention sur la hauteur des épaules par rapport au sol.

2.5 Balancement de la tête, ceinture scapulaire et pelvienne

2.5.1 La tête

  • Tournez la tête vers la droite (versus gauche). Plus exactement laissez la rouler, comme une grosse pierre parfaitement ronde. Votre tête, comme cette pierre, est lourde à aucun moment vous ne pouvez la soulever, mais vous pouvez la faire rouler lentement sans que jamais elle ne quitte le contact avec le sol. Lorsque vous aurez tourné votre tête sur la droite sans que cela vous demande trop d'effort, alors vous la ferez revenir à son point de départ, au milieu. Vous pouvez répéter cet exercice jusqu'à dix peut-être vingt fois.
  • Coordination de la respiration avec ce geste. L'inspiration se fait en même temps que la tête va vers la droite et l'expiration se fait pendant tout le retour vers le milieu.
    Observation :
    Ressentez le point d'appui à l'arrière de la tête sur le sol. Comparer un côté du crâne à l'autre côté.
  • Idem la tête vers la gauche.
  • Balancement total de la tête, celle-ci roule une fois vers la gauche et revient au milieu, puis va vers la droite et revient au milieu.
  • Une variante à cet exercice serait d'introduire la visualisation d'un élastique qui participe au mouvement. Ainsi, imaginez un élastique tendu entre votre oreille droite et votre épaule gauche. Lorsque votre tête est au milieu l'élastique est à vide sans tension. Au moment ou vous tournez votre tête vers la gauche l'élastique se tend progressivement. Puis, lorsque vous revenez vers votre point de départ l'élastique se relâche, se détend. Au retour vers le point de repos, la tension de l'élastique vous aide à revenir. Ainsi, tournez votre tête vers la gauche vous coûte un peu puisque vous mettez l'élastique sous tension, par contre le retour est facilité et demande peu d'effort.

2.5.2 La ceinture scapulaire

  • Tendez un bras vers le plafond, lentement. Placez-le à la verticale, aussi droit qu'un fil à plomb. Vous sentez tout le poids de votre bras qui pèse verticalement vers le sol jusqu'à presser l'épaule contre le sol. Dans cette position, le poids du bras est totalement porté par le sol, vous n'avez que peu d'effort à faire pour le maintenir dans cette position. Votre bras vous allez le pousser tout droit vers le plafond. L'épaule vous la sentez qui se décolle du sol et qui pousse tout le poids du bras. Puis, en sens inverse vous sentez le poids du bras qui revient vers le sol et qui petit à petit presse l'épaule contre le sol.

Observation :

Au moment du repos, ressentir les deux épaules, ainsi que le haut du dos en comparant les deux omoplates.

2.5.3 Ceinture pelvienne

  • Levez le genou droit (versus gauche) et placer le pied droit à plat sur le sol. Le genou gauche reste allongé sur le sol au repos.
    Observation :
    Prenez le temps de ressentir l'appui du pied droit sur le sol, les empreintes que votre plante de pied imprime sur le sol. Ressentez également les appuis du bassin sur le sol, en particulier la pression du haut des fesses sur le sol.
  • De cette position vous allez soulever la fesse droite du sol et uniquement la fesse droite, votre fesse gauche reste en contact avec le sol, votre jambe gauche reste au repos allongée sur le sol. Puis, laissez votre fesse revenir prendre appui sur le sol.
    Observation :
    En soulevant votre fesse droite ressentez comment la pression de l'appui de celle-ci sur le sol diminue jusqu'à disparaître lorsqu'elle ne le touche plus. Dans le même temps, ressentez comment l'appui de votre pied droit augmente sa pression sur le sol. Attirer l'attention sur le côté gauche : jambe, bassin, lesquels restent ''totalement'' relâché, au repos. Pendant tout le retour de la fesse vers le sol. On accompagne le mouvement en insistant sur le changement des sensations d'appui : la fesse droite retrouve un appui solide sur le sol, la pression augmente progressivement, pendant que dans le même temps la pression sous le pied droit diminue, la contraction de la cuisse droite diminue jusqu'à être ''totalement'' relâchée.
  • A cet exercice vous pouvez ajouter la représentation d'une ficelle imaginaire. Cette dernière est attachée au niveau du pli de l'aine et reliée verticalement au plafond. Lorsque la ficelle est tirée vers le plafond, votre hanche est entraînée vers le haut et votre fesse se soulève du sol …, etc.
  • Coordination :
    • Respiration et geste du bassin. L'inspiration se faisant pendant l'élévation du bassin et l'expiration pendant la descente.
    • Mouvement du bassin et mouvement du bras précédemment décrit. En même temps que la fesse se soulève du sol, le bras du même côté se tend vers le plafond et soulève l'épaule du sol. Cet exercice peut être pratiqué jusqu'à amener le sujet à se tourner complètement sur un côté du corps.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
2.1 - Les positions de départ
2.2 - Respiration
2.3 - Exercices les bras allongés dans le prolongement de la tête
2.4 - Rotation de la ceinture pelvienne, et scapulaire, en décubitus dorsal
2.5 - Balancement de la tête, ceinture scapulaire et pelvienne
2.6 - Relaxation de la ceinture pelvienne (bassin)
2.7 - Position assise
2.4.1 - Rotation de la ceinture pelvienne (bassin)
2.4.2 - Rotation de la ceinture scapulaire
2.5.1 - La tête
2.5.2 - La ceinture scapulaire
2.5.3 - Ceinture pelvienne