Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Relaxation psychomotrice

Sommaire

Avant-propos

1 - Les diverses formes de relaxation

2 - La Relaxation Dynamique Psychomotrice (R. Dupont)

3 - Indications, contre-indications

4 - Quelques points de théorie

Bibligraphie


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Chapitre 1 - Les diverses formes de relaxation

 

 

1.3 Prolongements des méthodes Schultz et Jacobson

D’un côté des méthodes qui ont un procédé d’inspiration psychologique avec une action psychique, de l’autre, des méthodes inspirées des travaux en physiologie, et certaines se reconnaissant des deux approches, au moins sur le plan technique.

Image graphique22.trsp.gif
Méthodes à point de départ physiologique
  • Jacobson ;
  • Wintrebert ;
  • Eutonie ;
  • Orlic …etc.
Méthodes à point de départ psychique
ou psychothérapique
  • Schultz ;
  • Bergès ;
  • Rééducation psychotonique d’Ajuriaguerra ;
  • Relaxation à Inductions Variables de M. Sapir

1.4 Méthodes à visée psychothérapique

  • Rééducation psychotonique d’Ajuriaguerra J. et la
  • relaxation à induction variable de Sapir M.

1.5 Relaxation dans un but comportementaliste

Par l’école du même nom ou, selon le vocable anglais, behavioriste.

1.6 Relaxations adaptées aux enfants

Deux méthodes majeures peuvent être citées, celle de Bergès J. et celle de Wintrebert H.

Seule la méthode « activo-passive » de Wintrebert sera développée.

  • La prise en charge s’effectue à raison d’une séance par semaine.
  • Pendant au moins une année scolaire.
  • Entretien préalable.
  • Séance d’observation : étude de l’hyperexitabilité et la maintien de la vigilance (Utilisation du métronome. A l’arrêt du tempo l’enfant doit faire un mouvement, on observe les anticipations, la stabilité ou l’instabilité posturale pendant l’attente).
  • Etape de la « régulation du tonus par les mouvements passifs » :
    le thérapeute effectue des mobilisations lentes, régulières et monotones, jusqu’à disparition de toute résistance ou participation active de la part de l’enfant.
  • Etape intermédiaire : dite « phase d’immobilité »
    Celle-ci débute lorsque la détente globale est facilement obtenue par le mouvement passif.
    Le thérapeute indique alors à l’enfant par des contacts légers les différentes parties de son corps.
    Il propose également quelques inductions verbales : « pense à ta main qui est calme, détendue … », « pense à ton front qui est lisse, relâché … ».
  • Troisième étape :
    L’enfant réalise lui-même des mouvements avec temps mort : élévation-chute, prise d’attitude, contraction-relâchement.
    De même, lui sont proposés des exercices respiratoires.
  • Dernière étape :
    La « réadaptation des mouvements ». On associe les différents mouvements et attitudes de la vie courante à ces états de relaxation.

Description des mouvements passifs
  1. Le membre supérieur
    • mouvement de la main
      • Balancement de la main
      • Elévation et chute de la main
      • Balancement horizontal de la main
    • mouvement de l'avant-bras
      • Mouvement de prono-supination
      • Flexion-extension de l'avant-bras
    • mouvement du bras
      • Elévation et chute du bras
      • Déplacement horizontal du bras
    • mouvement de l'épaule
      • mouvement de balancement au niveau du coude
  2. La tête
    • Rotation de la tête
      • Les mains placées de chaque côté de la tête
      • Les mains placées sous la tête et la nuque
    • Les yeux
      • massage des yeux
    • Massage du visage
  3. Le membre inférieur
    • mouvement du pied
      • torsion du pied
      • ballant de la cheville (vertical et horizontal)
      • chute du pied
    • mouvement du genou
      • flexion-extension de la jambe
    • mouvement de la hanche
      • élévation chute de la jambe
      • déplacement horizontal de la jambe
      • chute latérale les genoux fléchis
      • mouvement de rotation

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
1.1 - Le training autogène de Schultz
1.2 - La relaxation progressive de Jacobson
1.3 - Prolongements des méthodes Schultz et Jacobson
1.4 - Méthodes à visée psychothérapique
1.5 - Relaxation dans un but comportementaliste
1.6 - Relaxations adaptées aux enfants