Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Relaxation psychomotrice

Sommaire

Avant-propos

1 - Les diverses formes de relaxation

2 - La Relaxation Dynamique Psychomotrice (R. Dupont)

3 - Indications, contre-indications

4 - Quelques points de théorie

Bibligraphie


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Bibligraphie

 

 

[1]  Ajuriaguerra J., Cahen M. (1960). Tonus corporel et relation avec autrui, l'expérience tonique au cours de la relaxation. Revue de Médecine Psychosomatique.
[2]  Ajuriaguerra J. (1970). Manuel de psychiatrie de l'enfant ; Paris : Masson.
[3]  Anzieu D. (1985). Le Moi-peau ; Paris : Dunod.
[4]  Bergès J., Bounès M. (1974). La relaxation thérapeutique chez l'enfant ; Paris : Masson, 3ème ed., 1985.
[5]  Berthaud G., Gibello B. (1970). Schéma corporel et image du corps. Perspectives psychiatriques, n°29, pp 23-35.
[6]  Bick E. (1968). L'expérience de la peau dans les relations d'objet précoces. In : Meltzer D (Eds). Exploration dans le monde de l'autisme. Paris : Payot, tr. fr., 1980, 240-244.
[7]  Bion W. R. (1962). Aux sources de l'expérience ; Paris : PUF, Bibliothèque de Psychanalyse.
[8]  Bloch S. (1986). Modèles effecteurs des émotions fondamentales : relation entre rythme respiratoire, posture, expression faciale et expression subjective. Bulletin de Psychologie, n°337, Tome XXXIX, pp843-846.
[9]  Bloch S. (1989). Emotion ressentie, émotion recrée. Science et vie, 168, pp75-68.
[10]  Bonnet C. (1995). Processus intégratifs dans la perception et dans l'action. In : Ghiglione R., Richard J-F. (Eds). structures et activités. Paris : Dunod, tome 5, p. 166-235.
[11]  Bonvallet M., Dell P., Hiebel G. (1954). Tonus sympathique et activité électrique corticale. Electroencéphalogr. Clin. Neurophysiol.,6, p.119-144.
[12]  Brieghel-Muller G. (1979). Eutonie et Relaxation ; Lausanne-Paris : Delachaux et Niestlé.
[13]  Bruchon-Schweitzer M. (1977). Pour une approche quantitative de l'image du corps, adaptation française du Body Focus Questionnaire. Revue de Psychologie Appliquée, Vol. 27, n°3, pp 157-176.
[14]  Cady S. (1995). La relaxation psychosomatique. Pratiques Corporelles, n°106, Mars 1995
[15]  Cannon W. B. (1927). The James-Lange theory of emotion : a critical examination and an alternative theory. Am. J. Psychol., 39, p.106-124.
[16]  Célérier M-C. (1997). Psychothérapie des troubles somatiques ; Paris : Dunod.
[17]  Chanoit P.F., Garrabe J., Zana J.P. ( 1988). Techniques corporelles en thérapeutique psychiatrique. Encycl. Méd. Chir. , Pychiatrie, 37870 A10, Paris : p.9.
[18]  Chauchard P. (1981). Hypnose et suggestion ; Paris : PUF. Coll. que sais-je ?.
[19]  Chertok L. (1969). L'hypnose ; Paris : Petite Bibliothèque Payot.
[20]  Ciccone A., Lhopital M. (1991). Naissance de la vie psychique ; Paris : Dunod.
[21]  Compernolle T., Hoodguin K., Joele L. (1979). Diagnosis and treatment of the hyperventilation syndrome. Psychosomatics, 20, 9, p.612.
[22]  Davis H., Wallace W. (1942). Factors affecting changes in the human electroencephalogram by standardized hyperventilation. Arch. Neurol. Psychiatry, 47, p.606.
[23]  Digelmann D. (1971). L'eutonie de Gerda Alexander. Paris : Edition du Scarabée.
[24]  Dolto F., (1957). Cas cliniques de régression. Evolution Psychiatrique, 3, Paris : p.431-435.
[25]  Dolto F. (1961). Personnologie et image du corps. Au jeu du désir ; Paris : Seuil.
[26]  Dolto F. (1984). L'image inconsciente du corps. Paris : Seuil.
[27]  Dupont R. (1998). La relaxation. Paris : Ed. Vernazobres-Grego.
[28]  Durand de Bousingen R., Geissmann P. (1968). Les méthodes de relaxation ; Bruxelles : Charles Dessart.
[29]  Durand De Bousingen R. (1992). La relaxation ; Paris : P.U.F. Que sais-je ?
[30]  Erickson H. M. (1983). L'hypnose thérapeutique. Paris : ESF, ed. française 1998.
[31]  Espinas J-F. (1987). Neurobiologie et relaxation. In : Hissard M-J. (Eds). Les relaxations thérapeutiques aujourd'hui. Paris : L'harmattan/IFERT.
[32]  Fischer S., Cleveland S.E. (1958). Body image and personality ; New York : D. Van Nostrand.
[33]  Fontaine A.-M. (1995). Jalons pour le développement précoce de la conscience de soi. In : Ghiglione R., Richard J.F. (Eds). Processus et applications. Paris : Dunod, pp 37-65.
[34]  Freud S. (1923). Le Moi et le ça. Essais de psychanalyse ; Paris : Petite Bibliothèque Payot, ed.1981, p. 220-275.
[35]  Gatecel A. (2002). La relaxation psychosomatique. Le Journal des Psychologues. N°197, mai 2002.
[36]  Godin J. (1992). La nouvelle hypnose :Vocabulaire, principes et méthode ; Paris : Albin Michel.
[37]  Gotoh et al. (1965). Cerebral effects of hyperventilation in man. Arch. Neurol., 12, p.410.
[38]  Guiose M. (2002). La Relaxation Dynamique Psychomotrice. Paris : Ed. Vernozobres-Grégo.
[39]  Graves R. (1967). Les mythes grecs. Paris : Fayard, p.306
[40]  Hall E.T. (1966). La dimension cachée. Paris : Seuil, ed. Fr. 1971.
[41]  Head H. (1920). Studies in neurology ; Londres : Frowde, Hoder and Stoughton.
[42]  Hécaen H., De Ajuriaguerra J. (1952). Méconnaissances et hallucinations corporelles ; Paris : Masson.
[43]  Houzel D. (1987). Le concept d'enveloppe psychique. In : Anzieu D. (Eds). Les enveloppes psychiques ; Paris : Dunod, p. 23-54.
[44]  Jacobson E. (1928). Progressive Relaxation ; Chicago : Univ. Chicago Press.
[45]  Jacobson E. (1962). you must relax ; New York : Mc Graw-Hill Book Company.
[46]  Jacobson E. (1974). Biologie des émotions. Les bases théoriques de la relaxation ; Paris : E.S.P.
[47]  Jacobson E. (1980). Savoir relaxaer pour combattre le stress ; Montréal : Les éditions de l'homme.
[48]  James W. (1884). What is an emotion ? Mind, 9, p.188-205.
[49]  Jarreau R. (1987). La détente sensorielle en relaxation statico-dynamique. In : Hissard M-J. (Eds). Les relaxations thérapeutiques aujourd'hui. Paris : L'Harmattan/I.F.E.R.T., Tome II, p.114-119.
[50]  Journe B. (1988). Biofeed-Back, une relaxation objective. In : Hissart M-J. (Eds). Les relaxation thérapeutiques aujourd'hui. Paris : L'Harmattan/I.F.E.R.T., tome II, p.87-90.
[51]  Lacan J. (1966). Le stade du miroir comme formateur de la fonction du Je telle qu'elle nous est révélée dans l'expérience psychanalytique. Ecrits ; Paris : Seuil, p. 93-100.
[52]  Lacan J. (1948). L'Agressivité en psychanalyse. Ecrits. Paris : Seuil, p. 112.
[53]  Lange C. G. (1885). The emotions. Baltimore, Williams & Wilkins, 1922.
[54]  Laplanche J., Pontalis J-B. (1967). Vocabulaire de la psychanalyse ; Paris : PUF, 9ème édition, 1988.
[55]  Lemaire C. (1989) . Hyperventilation et états modifiés de conscience. Nervure. N°6, Tome II, Septembre 1989.
[56]  Lemaire J-G. (1964). La relaxation ; Paris : Payot, col. Petite Bibliothèque Payot.
[57]  Lhermitte J. (1942). De l'image corporelle. Rev. Neurol., n°74, p. 20-38.
[58]  Marvaud J. (1987). Le transfert en relaxation. In : Hissard M-J. (Eds). Les relaxations thérapeutiques aujourd'hui. Paris : L'Harmattan/I.F.E.R.T., Tome II, pp 338-346.
[59]  Masson S. (1983). Les relaxations ; Paris : PUF.
[60]  Merleau-Ponty M. (1945). Phénoménologie de la perception ; Paris : Gallimard, 1998.
[61]  Moyano O. (1991). Du corps au contenant psychique, le corps en question en psychomotricité. Thérapie psychomotrice, N°92, pp34-69.
[62]  Moyano O. (1994). La relation psychomotrice, une autre idée du transfert. Information Psychiatrique, N°8, pp 686-693.
[63]  Nathan T. (1994). L'influence qui guérit ; Paris : Ed. Odile Jacob.
[64]  Orr L. (1988). La respiration consciente ; France : Ed. Ronan-Denniel/Bourron-Marlotte.
[65]  Pankow G. (1976). Image du corps et objet transitionnel : données principales de l'image du corps. Revue Française de Psychanalyse, N°2, Paris, pp 285-302.
[66]  Patel V.M., Maulsby R.L. (1987). How hyperventilation alters the electroencephalogram : a review of controversial viewpoints emphasizing neurophysiological mechanisms. Journal of Clinical Neurophysiological. 4, 2, p.101.
[67]  Pfeffer J-M. (1984). Hyperventilation et syndrome d'hyperventilation. Psychologie médicale, 16, 15, p.2545.
[68]  Pick A. (1915). Zur Pathologie des Bewussteins vom eigenen Korper. Neurol. Centralbl., 34, p. 257-265.
[69]  Rey A. (1992). Dictionnaire historique de la langue française ; Paris : Ed. Le Robert, Tome 2.
[70]  Sanglade A. (1983). Image du corps et image de soi au Rorschach. Psychologie Française, N° 28-2, Juin, pp 104-111.
[71]  Sapir M. (1975). Sens et place de la relaxation. La relaxation , son approche psychanalytique ; Paris : Dunod.
[72]  Sapir M. (1993). La Relaxation à inductions variables ; Grenoble : La Pensée Sauvage.
[73]  Selye H. (1956). The stress of life ; New York : McGraw Hill.
[74]  Schilder P. (1968). L'image du corps ; Paris : Gallimard.
[75]  Schultz J.H. (1958). Le training autogène ; Paris : PUF, 1974.
[76]  Thomé-Remault A. (1995). Le traumatisme de la mort annoncée. Psychosomatique et sida ; Paris : Dunod.
[77]  Touzé J. (1996). L'image du corps, des origines du concept à son usage actuel. Champ Psychosomatique, N°7, Ed. La Pensée Sauvage, p. 23-37.
[78]  Van Bogaert L. (1934). Sur la pathologie de l'image de soi. Ann. Med. Psychol. 2, 4, p. 519-555 et 2, 5, p.746-759.
[79]  Vincente de Monjo P. (1987). Neurobiologie et relaxation. In : Hissard M-J. (Eds). Les relaxations thérapeutiques aujourd'hui. Paris : L'Harmattan/I.F.E.R.T., Tome II, pp 40-47.
[80]  Virel A., Lambert J-F, Dorkel-Drecq O. (1987). La décentration, technique de détente psycho-sensorielle pour favoriser le surgissement spontané des images mentales oniriques. In : Hissard M-J. (Eds). Les relaxations thérapeutiques aujourd'hui. Paris : Ed. L'harmattan/IFERT, Tome II, pp 197-229.
[81]  Wallon H. (1949). Les origines du caractère chez l'enfant ; Paris : Ed. Quadrige/PUF, 9ème ed., 1987, pp144-178.
[82]  Wallon H. (1954). Kinesthésie et image visuelle du corps propre chez l'enfant. Bulletin psychologique, VII, 5, p.239-246.
[83]  Wallon H., Lurçat L. (1987). Dessin, espace et schéma corporel chez l'enfant ; Paris : Les Editions ESF.
[84]  Wolff, cité in D. ANZIEU (1985). Le Moi-peau ; Paris : Dunod, p.165.
[85]  Wolpe (1976). La pratique de la thérapie comportementale ; Paris : Masson.
[86]  Winnicott D. (1958). La première année de la vie. Conceptions modernes du développement affectif au cours de la première année de la vie. In : De la pédiatrie à la psychanalyse ; Paris : Payot, 1969.
[87]  Winnicott D. (1975). Objets transitionnels et phénomènes transitionnels In : Jeu et réalité ; Paris : Gallimard.
[88]  Wintrebert H. (1986). La relaxation thérapeutique chez l'enfant. In : Relaxation thérapeutique ; Paris : Masson, pp80-86.
[89]  Zazzo R. (1948). Image du corps et conscience de soi. In : Conduites et conscience. Delachaux et Niestlé, 1962, p.163-180.
[90]  Zazzo R. (1993). Reflets de miroir et autres doubles ; Paris : PUF.
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable