Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Anatomie fonctionnelle

Sommaire

1 - Introduction et généralités

2 - Fonction musculaire et mouvement

3 - Tonus et posture

4 - Axe vertébral et verticalité

5 - Membre inférieur - Appuis

6 - Ceinture scapulaire - Membre supérieur

7 - Thorax

8 - Physiologie de la respiration

Bibliographie


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.7
V. Morice


Chapitre 1 - Introduction et généralités

 

 

Le contenu de cours proposé ici, sous forme condensée (représentant un « minimum d’information », et restant à compléter… - et dans lequel manqueraient encore un peu humour et poésie... en plus de quelques schémas !! -), ne prend sens qu’en lien avec les développements théoriques et les applications pratiques qui lui sont associés en atelier.

1.1 Présentation du cours

1.1.1 Objectifs

  • Comprendre et expérimenter les grands principes de la posture et du mouvement, sur la base des connaissances d’anatomie descriptive de 1ère année.
  • Faire les liens nécessaires entre les différentes physiologies articulaires et le fonctionnement musculaire, afin de concevoir la mobilité dans ses rapports avec posture et tonus ainsi que dans sa dimension d’unité corporelle.
  • Envisager le mouvement selon ses principales lois organiques interpersonnelles aussi bien que dans ses aspects variés d’organisations et « interprétations » individuelle
  • Mettre en évidence les grands schémas de coordination et souligner la fonction des différentes zones corporelles, les « replacer dans leur sens »…
  • Apprendre à observer et analyser une posture ou un mouvement, à y décrypter l’organisation spécifique des tensions musculaires, des zones de fermeture ou de perte de mobilité ; évoquer, en lien avec des exemples cliniques, certaines modalités de restitution de cette mobilité selon le contexte thérapeutique.

Au sein du cours, une ouverture est laissée aux différentes « articulations » en question avec d’autres champs d’investigation (développement psychomoteur - somatisation - tonus et affectivité - expressivité - relaxation -… etc…, etc…).

1.1.2 Contenus de cours

Théorie
  • brefs rappels des données essentielles d’anatomie descriptive indispensables à la compréhension de la physiologie de la zone étudiée (selon nécessité….).
  • présentation des connaissances à acquérir dans le domaine de la physiologie du mouvement, selon thème du cours.

Les « rappels » d’anatomie descriptive qui seront proposés dans ce cours permettront moins de se « rafraîchir la mémoire », pourtant si souvent faillible…, que d’envisager un autre éclairage des connaissances, d’autres modalités d’approche ; ces rappels ne seront donc que partiels ; à charge pour l’étudiant de vérifier ses connaissances…
L’adoption récente de la nouvelle nomenclature anatomique nécessitant une période de transition, la double terminologie, pour les termes concernés, sera conservée dans ce texte (nouveau terme entre parenthèses et en italiques à la suite de l’ancien nom…).
Pratique
  • repérage morpho-anatomique
  • observation, analyse (par deux ou en sous-groupes) des caractéristiques globales interpersonnelles de la région étudiée, des différentes postures ou situations propres à mettre en évidence ces structures physiologiques, des différentes mobilités et de leurs amplitudes (tests de souplesse, tonicité), des différentes organisations personnelles repérables (analyse posturale).
  • mise en application et repérage, sur soi, des principes de mouvement considérés, dans leurs aspects analytiques aussi bien que globaux.

1.1.3 Thèmes de travail

L’approche topographique du programme (ensemble du système locomoteur) y est respectée mais réorganisée afin de faciliter la synthèse envisagée et de souligner, au-delà de la « mécanique corporelle », les liens avec la fonction même du mouvement.

Têtes de chapitres ou thèmes donnant lieu à un ou plusieurs cours :

FONCTION MUSCULAIRE ET MOUVEMENT
spatialité et paramètres de mouvement
rôle des différentes structures du système locomoteur
principes mécaniques de l’activité musculaire
grandes organisations de l’ensemble de la musculature
présentation de la notion de « chaînes musculaires »
TONUS ET POSTURE
tonicités et activité posturale
dynamiques de la posture et gravité
tendances posturales
AXE VERTEBRAL ET VERTICALITE
courbures, sphères et mobilités
auto grandissement et dynamique vertébrale
CEINTURE PELVIENNE - MEMBRE INFERIEUR
appuis et influences sur la posture
marche et démarches
CEINTURE SCAPULAIRE - MEMBRE SUPERIEUR
gestuelle et « préhensions »
axe « horizontal » par rapport à l’axe vertical
THORAX ET FONCTION RESPIRATOIRE
cage thoracique : mobilités et attitudes
physiologie des mouvements respiratoires
dynamiques de la respiration en lien avec tonus et posture

1.1.4 Contrôle de connaissances

Les connaissances de ce cours seront évaluées à l’occasion de :

  • Un partiel en Février sur 10 points
  • Un contrôle continu sur 10 points
  • Un partiel en Juin sur 20 points

(Anatomie Fonctionnelle et Physiologie constituent le Module 1, noté sur 120 pts., coeff. 3)

Le contrôle de connaissance portera autant sur les informations délivrées pendant les pratiques elles mêmes que sur le « contenu de cours théorique » et visera plus à évaluer, dans la mesure du possible, la compréhension synthétique et l’intégration des données de base.

Pour des raisons d’ordre pratique, et même si cette formule n’est pas la plus adaptée, ce contrôle prendra la forme d’un QCM…

1.2 Contexte du cours

Le « Corps » est d’une telle évidence qu’il est toujours périlleux de tenter d’en donner une définition ou une description se voulant exhaustives…, autant en anatomie qu’ailleurs…

Des éclairages variés sont nécessaires pour appréhender sa multiplicité, mais ces différents « corps » - physique, psychologique, ethnologique, philosophique, etc... - doivent être re-articulés les uns aux autres afin qu’un sens, une cohérence, y soient reconnus.

Le corps va être ici considéré dans sa dimension « physique », en n’oubliant pas qu’il ne s’y résume pas ; dans sa dimension « matière », en gardant en mémoire que celle-ci est empreinte d’affect ; dans sa dimension de « corps réel », en sachant que ce dernier n’existe qu’en interaction constante avec les dimensions imaginaire et symbolique…

Ce corps physique est lui-même envisageable sous différents angles, entre autres et par exemple :

  • aspect tissulaire → suivant les différenciations embryologiques…
    il conviendrait plutôt d’envisager le corps non comme des parties juxtaposées mais comme une même matière continue, prenant des aspects différenciés…]
  • aspect morphologique → selon les zones corporelles et les « formes »
    différences homme / femme ; types morphologiques divers ;
    variations avec l’état de santé : « garder la forme »…]
  • aspect fonctionnel → d’après les différents grands systèmes
    respiratoire, cardio-vasculaire, digestif, nerveux…]

C’est dans ce dernier domaine que se situe le cours d’anatomie fonctionnelle (ou « analyse du mouvement »), avec l’étude de l’une de ces grandes fonctions : système locomoteur, dans son aspect dynamique de « physiologie du mouvement ».

1.3 Conseils de documentation

  • « Anatomie pour le mouvement » ; Blandine Calais-Germain (Ed° Désiris)
    • tome 1 : anatomie descriptive (ossature / musculature) et actions musculaires détaillées
    • tome 2 : bases d’exercices, mise en mouvement
  • « La tête aux pieds / les pieds à la tête » ; Odile Rouquet (kinésiologue)
    • synthèse de connaissances physiologiques et d’expériences sensibles (en danse...) sur le mouvement et son sens
      (diffusion : « Recherche en mouvement »)
  • « Economie du geste » ; Patrick Germain
    • notions générales sur le mouvement et son économie au quotidien,
      analyse des principaux processus de rétraction tissulaires et des pertes de mobilité correspondantes.
  • « Les chaînes musculaires et articulaires » ; Godelieve Struyf-Denys
    • description et systématisation des chaînes en lien avec une étude crâniométrique, la description des morphotypes et des tendances psycho-comportementales correspondantes.
  • « Les chaînes musculaires » ; Léopold Busquet (tomes 1 et 2) (Ed° Frison Roche)
    • description et systématisation des chaînes selon une analyse précise des continuités de circuits ; mise en évidence de leur rôle dans le mouvement et des adaptations posturales induites par les problèmes viscéraux.
      (Ed° Frison Roche)
  • « Corporellement » ; collectif de psychomotriciens de Bordeaux
    • réflexion sur la place du corps et ses liens organiques avec le Vivant.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
1.1 - Présentation du cours
1.2 - Contexte du cours
1.3 - Conseils de documentation
1.1.1 - Objectifs
1.1.2 - Contenus de cours
1.1.3 - Thèmes de travail
1.1.4 - Contrôle de connaissances