Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Virologie

Sommaire

Introduction

1 - Structure des virus, cycle viral, physiopathologie des infections virales

2 - Les Herpesviridae - 1ère partie (HSV et VZV)

3 - Les Herpesviridae - 2ème partie (CMV, EBV, HHV-6, HHV-7, HHV-8 et virus B du singe)

4 - Rétrovirus humains - 1ère partie (le VIH ou HIV)

5 - Rétrovirus humains - 2ème partie (HTLV) et virus des hépatites - 1ère partie (hépatite A - VHA ou HAV, hépatite B - VHB ou HBV)

6 - Virus des hépatites - 2ème partie

7 - Les virus respiratoires - 1ère partie

8 - Les virus respiratoires - 2ème partie. Les virus des oreillons, de la rougeole, de la rubéole

9 - Entérovirus et virus des gastroentérites

10 - « Autres virus à ADN » : adénovirus, polyomavirus, papillomavirus, parvovirus, poxvirus

11 - Agents des encéphalopathies spongiformes ou ATNC (agents transmissibles non conventionnels)

12 - Virus de la rage, arbovirus, autres virus dits émergents

A - Calendrier des vaccinations 2005 - Tableau synoptique

B - Calendrier vaccinal 2005

C - Récapitulatif : diagnostic, prévention, traitement

D - Aide-mémoire de chimiothérapie antivirale

E - Les examens virologiques en pratique médicale

F - Recommandations de traitement pour hépatite chronique

G - Vingt ans après

H - Évaluation de l’enseignement de la virologie. Année 2007

I - Remerciements


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Introduction

 

 

1 Introduction générale et buts de l’enseignement de la virologie en DCEM1

Les objectifs nationaux de l’enseignement de la virologie au cours des études médicales vous sont donnés plus loin. C’est tout au long de votre cursus qu’ils vous seront présentés.

Le but de ce cours en DCEM 1, et des TP qui suivront, est de donner aux futurs Médecins que vous serez, quelle que soit votre mode d’activité, les notions de virologie essentielles à la pratique courante de la médecine, diagnostic, traitement curatif et prévention.

Sont examinés les principaux virus ou familles de virus pathogènes pour l’homme. L’étude de leur structure et de leur réplication est centrée sur les éléments importants pour la transmission de l’infection et pour la compréhension des tests diagnostiques, et sur les cibles de la chimiothérapie. L’étude du trajet de l’infection dans l’organisme (notion de porte d’entrée, d’organe-cible) explique le déroulement des signes cliniques, les possibilités d’intervention immunologiques dans les infections à incubation longue. Lors de l’étude des différents virus pathogènes pour l’homme, l’accent est mis sur les formes fréquentes (éventuellement bénignes) et les formes graves, sur les problèmes de santé publique, en France et dans le Monde (au-delà de la Pitié-Salpêtrière, nombril de la Virologie). Sont expliquées les grandes lignes du calendrier vaccinal, remis à jour annuellement par la Direction Générale de la Santé.

L’équipe médicale enseignante comporte trois Professeurs des Universités-Praticiens Hospitaliers (PU-PH), Henri AGUT, Vincent CALVEZ et Jean-Marie HURAUX, un Maître de Conférences des Universités-Praticien Hospitalier (MCU-PH), Anne-Geneviève MARCELIN, et deux Assistants hospitalo-universitaires (AHU), David BOUTOLLEAU et Claire DEBACK. Un Praticien hospitalier, Vincent THIBAULT, contribue également à votre enseignement (dans le domaine des virus des hépatites). Il en va de même d’Agnès GAUTHERET-DEJEAN, MCU en faculté de Pharmacie à Paris V.

L’enseignement magistral comporte 12 heures de cours. L’enseignement pratique comporte 4 séances de TP et ED, obligatoires, organisées par binômes. Son but est de vous permettre de comprendre les principales démarches du diagnostic virologique en pratique médicale courante, où vous serez inévitablement prescripteurs. Il importe que vous respectiez et fassiez respecter les bonnes pratiques d’hygiène et que vos vaccinations soient à jour.

Le polycopié n’est pas à apprendre par cœur. Amoureusement remis à jour chaque année, c’est un document de base pour qui voudrait vérifier des notions vues lors de cours, approfondir un problème, préparer les questions d’examen. Les passages en petits caractères sont réservés aux passionné(e)s de virologie. Les questions d’examen (cf liste plus loin) portent sur le cours, les ED et les TP.

Celles ou ceux d’entre vous qui souhaiteraient avoir une formation réelle à la pratique du diagnostic virologique et à la recherche en Virologie sont invités, au delà de ce cours de base de Virologie en DCEM-1, à prendre dans quelques années un poste d’Interne en Virologie dans notre laboratoire. Nous nous y intéressons particulièrement au HIV, aux virus des hépatites, aux herpèsvirus et autres virus responsables d’infections opportunistes chez les sujets immunodéprimés de toute cause (SIDA, mais aussi greffes, chimiothérapie anti-cancéreuse). Pour tous ces virus, nous étudions les traitements antiviraux et les phénomènes de résistance qu’ils engendrent.

Une visite guidée du laboratoire de Virologie du CERVI où travaillent 60 personnes peut être organisée pour les Étudiants qui voudraient en savoir ou en voir davantage.

Téléphones Pr Henri AGUT
Pr Vincent CALVEZ
Pr Jean-Marie HURAUX
Dr Anne-Geneviève MARCELIN
Dr Claire DEBACK
Dr David BOUTOLLEAU
Dr Vincent THIBAULT
Dr Agnès GAUTHERET-DEJEAN
01 42 17 74 01
01 42 17 74 16
01 40 77 97 41
01 42 17 75 14
01 42 17 74 02
01 42 17 74 02
01 42 17 74 26
01 42 17 74 27

Dix livres récents traitant de Virologie médicale, en langue française. Chronologiquement :

  • Les Virus transmissibles par le sang. JJ Lefrère, John Libbey Eurotext, 1996.
  • Virologie moléculaire médicale. JM Seigneurin et P Morand, Technique et Documentation Lavoisier, 1997.
  • Les herpesvirus humains. V Maréchal, M Segondy, JC Nicolas, Collection Option/Bio, Elsevier, 1999.
  • Les virus transmissibles de la mère à l’enfant. F Denis, Collection Médecine-Sciences. Editions John Libbey Eurotext, 1999.
  • Œil et virus. H Offret, Masson, 2000.
  • La traduction française de Human virology, L Collier, J Oxford, 2000, par V Joly, Médecine-Sciences. Editions Flammarion, 2004.
  • Le Dictionnaire de Virologie. Henri Agut. Editions Phase 5, 2002.
  • Virologie médicale. Collection Azay. A. Mammette. Presses universitaires de Lyon, 2002.
  • Last (en 2003) but not least : Traité de Virologie médicale. Coordonnateurs : Jean-Marie Huraux, Jean-Claude Nicolas, Henri Agut, Hélène Peigue-Lafeuille,. Editions ESTEM De Boeck, 2003. Si vous n’avez pas les moyens de vous l’offrir, plutôt que de le voler, vous pouvez le consulter à la bibliothèque de notre Faculté qui en possède plusieurs exemplaires.
  • Prise en charge thérapeutique des personnes infectées par le VIH. P. Yény. Médecine-Sciences. Editions Flammarion, 2006. Remise à jour tous les un ou deux ans.

Pour vous cultiver, avec ce que vous a laissé de neurones le cruel concours de PCEM1 :

  • par Claude Chastel, « Histoire des virus, de la variole au Sida », Editions Boubée, 1992
  • et « Virus émergents : vers de nouvelles pandémies ? », Editions Vuibert/Adapt-SNES
  • la revue « Virologie », seule revue en langue française entièrement consacrée à la virologie.

Si vous devez bientôt rédiger un mémoire, consultez mes « conseils aux jeunes écrivains », sur le site de notre Faculté, sur l’intranet de notre Groupe Hospitalier, ou dans la lettre de l’infectiologue, n°5 de septembre/octobre 2006 « Faut-il publier en français, et comment ? Réflexions d’un ancien », ou lisez aussi le livre de M. Huguier et H Maisonneuve « La rédaction médicale, de la thèse à l’article original. La communication orale » Editions Doin. Pour apprendre à vous exprimer clairement, et reconnaître sans perte de temps les articles qui ne méritent pas d’être lus.

Vous avez de nombreux sites concernant la virologie médicale sur http://www.

microbes-edu.org
invs.sante.fr (institut de veille sanitaire) sante.gouv.fr pasteur.fr
anaes.fr (conférences de consensus) eurosurveillance.org who.int/fr/ (l’OMS)
hc-sc.gc.ca/francais (site du Canada) cdc.gov/ncidod/ (les CDC) hivandhepatitis.com
cdc.gov/mmwr (le célèbre morbidity mortality weekly report) unaids.org (ONUSIDA)
virology.net (images de virus) cochrane.org (l’evidence based medicine)
ihmf.org (forum sur les herpèsvirus) medscape.com/infectiousdiseaseshome

Vous trouverez une fiche d’évaluation de l’enseignement en fin de polycopié, à remplir et remettre à vos Enseignants en fin de TP-ED.

2 Conseils du Pr J.M. Huraux aux Étudiants pour les examens

assortis d’une modeste contribution à l’amélioration de leur anglais scientifique.

  • Prenez le temps de bien lire l’énoncé des questions, pour éviter de répondre hors sujet. Take time to read the questions carefully, so that you won’t answer out of context.
  • Soignez la présentation, l’enseignant n’ayant pas mission de déchiffrer les copies illisibles ou de reconstituer un exposé non structuré. Exprimez-vous de façon logique, claire et simple, afin que je n’aie pas à me prendre la tête pour comprendre votre réponse, de même que plus tard vos patients devront comprendre sans difficultés vos explications sur leurs examens, leur diagnostic, leur traitement. Write neatly. The professor’s duty is not to decipher your scrawll or to rewrite a loosely-structured assay. Express yourself clearly, logically and simply so that I won’t have any trouble understanding you. In the same way, your future patients should be able to understand your explanations of their tests, diagnosis and treatment easily.
  • Evitez la régurgitation d’un flot de résidus mnésiques mal digérés, au milieu desquels l’enseignant devrait trier ce qui vous vaudrait la meilleure note. Sachez que je ne corrige pas à la grille. Avoid verbal diarrhea so that the professor doesn’t have to fish for your meaning. I don’t correct by the key words alone.
  • Un enseignant qui se respecte ne peut avoir la moindre indulgence en cas de fraude. L’étudiant pris en fraude verrait immédiatement lever l’anonymat de sa copie, pour commencer. No self-respecting professor tolerates cheating. The paper of any student caught cheating will no longer be anonymous, to begin with.
  • Si vous séchez, contentez-vous d’exposer clairement le peu que vous savez, mais ne baratinez pas. Comportez-vous à l’égard de l’enseignant comme vous le ferez plus tard comme médecin à l’égard d’un malade vous posant un problème qui vous dépasse. Don’t try to fake it if you don’t know the subject thoroughly. Just say the little you do know. Behave with the professor exactly as you would later as a physician with a patient who has a problem which is beyond you.
  • Ne rendez pas copie blanche : je ne pourrais remonter votre note, même d’un demi-point, quand bien même j’y serais invité par les autres membres du jury de DCEM-1, reconnaissant en vous, malgré votre nullité crasse en virologie, le futur prix Nobel de notre Faculté. Ainsi, dites en quelques mots le peu que vous savez sur la question. Don’t hand in a blank copy because I wouldn’t be able to give you a better mark, even a half-point more, even if I were asked to by the other members of the jury. You can’t away with this even if they see in you a futur Nobel prize winner despite your notorious incompetence in the virological field. Just say in a few words the little you know about the subject.
  • Si vous êtes pris(e) par le temps, rappelez-vous qu’un tableau ou un schéma bien faits sont plus informatifs et généralement plus exacts qu’un texte rédigé à la hâte. If you are short of time, don’t forget that a well-drawn table or graph is always more informative than a hastily-written text.
  • Rien ne m’interdit de poser la même question à un an d’intervalle : même question ne signifie pas même réponse, tant la virologie progresse. There is no reason I shouldn’t ask the same question two years in a row : because of the fantastic pace of virology, the same question doesn’t necessarily mean the same answer.
  • Le but de l’examen est de vérifier que vous ferez des praticiens dignes de confiance (« suffisamment bons »). The aim of the exam is to make sure you become doctors worthy of confidence (« good enough »).

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
1 - Introduction générale et buts de l’enseignement de la virologie en DCEM1
2 - Conseils du Pr J.M. Huraux aux Étudiants pour les examens
3 - Objectifs de l’enseignement de virologie aux étudiants en médecine
4 - Liste de questions rédactionnelles pour l’examen de DCEM-1 2007