Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Pharmacologie

Table des matières

Informations générales

Introduction

1 - Le développement du médicament

2 - Méthodologie des essais de médicaments

3 - Ordonnance et règles de prescription

4 - Pharmacocinétique et métabolisme des médicaments

5 - Médicaments génériques

6 - Mécanisme dâ???édicaments

7 - La iatrogènie induite par le médicament

8 - Prescription dans des populations particulières

9 - Pharmacologie cardio-vasculaire

10 - Système nerveux autonome

11 - Les antalgiques centraux ou opioïdes

12 - Les antalgiques périphériques purs

13 - Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS)

14 - Corticostéroides

15 - Neurologie - Psychiatrie

16 - Endocrinologie - Métabolisme

17 - Contraception hormonale

18 - Pharmacologie des anti-viraux

19 - Antibactériens

20 - Antinéoplasiques - immunomodulateurs

21 - Anti-rétroviraux


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Chapitre 9 - Pharmacologie cardio-vasculaire

 

9.9 - Anti-agrégants plaquettaires

 

9.9.2 Inhibiteurs de la voie de l’ADP

Dipyridamole (Persantine*), ticlopidine (ticlid*), clopidogrel (plavix*)

Le dipyridamole inhibe la production d’ADP par les plaquettes, ce qui inhibe l’une des voies de l’agrégation plaquettaire. Bien qu’il soit très actif in vitro, il s’est avéré peu actif in vivo aux doses utilisables et n’apporte d’efficacité qu’en association avec l’aspirine ou avec les antivitamines K. Une association de dipyridamole 200 mg et d’aspirine 25 mg est commercialisée sous le nom d’Asasantine* mise sur le marché avec l’indication de prévention secondaire des accidents ischémiques cérébraux.

C’est également à fortes doses un vasodilatateur coronaire, par inhibition de la dégradation de l’adénosine.

Ticlopidine et clopidogrel

Ces deux substances sont particulièrement efficaces pour inhiber l’agrégation plaquettaire. Elles inhibent la fixation l’adénosine diphosphate (ADP) sur son récepteur plaquettaire. La ticlopidine, exposant au risque très grave mais rare d’agranulocytose est progressivement remplacée actuellement par le clopidogrel qui exposerait moins à un tel risque.

Le clopidogrel s’est avéré d’efficacité légèrement supérieure à l’aspirine dans la prévention secondaire des complications de l’athérosclérose. La ticlopidine et le clopidogrel sont particulièrement utilisés au cours des interventions d’angioplastie coronaire avec mise en place des stents intra-coronaires pour éviter les complications thrombotiques.

Ce sont des pro-drogues, nécessitant leur transformation en métabolites actifs par oxydation.

Effets indésirables
Risque hémorragique
Rare neutropénie ou thrombocytopénie
Troubles digestifs
Elévation des transaminases (contre indication en cas d’insuffisance hépatique sévère)

9.9.3 Inhibiteurs des récepteurs GPIIbIIIa du fibrinogène sur les plaquettes

Abciximab (Reopro*).

C’est un anticorps monoclonal inhibant la fixation du fibrinogène sur les plaquettes, bloquant ainsi la dernière étape essentielle de l’agrégation plaquettaire.

Il est administré (en association à l’héparine et à l’aspirine) en bolus intraveineux suivi d’une perfusion intraveineuse au cours des angioplasties coronaires à haut risque de complications thrombotiques en particulier lors d’implantation complémentaire de stent. Il est également indiqué au cours des syndromes d’angor instables chez lesquels une angioplastie coronaire est programmée, pour réduire la survenue d’infarctus du myocarde.

Le principal risque rencontré avec son utilisation est le risque hémorragique.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
9.1 - Introduction et données générales
9.2 - Les diurétiques
9.3 - Les inhibiteurs de l’enzyme de conversion et antagonistes des récepteurs de l’angiotensine II
9.4 - Vasodilatateurs
9.5 - Médicaments inotropes positifs
9.6 - Anti-arythmiques
9.7 - Hypolipémiants
9.8 - Médicaments de l’hémostase
9.9 - Anti-agrégants plaquettaires
9.10 - Thrombolytiques
9.9.1 - Inhibiteurs de la cyclo-oxygenase plaquettaire
9.9.2 - Inhibiteurs de la voie de l’ADP
9.9.3 - Inhibiteurs des récepteurs GPIIbIIIa du fibrinogène sur les plaquettes