Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Pharmacologie

Table des matières

Informations générales

Introduction

1 - Le développement du médicament

2 - Méthodologie des essais de médicaments

3 - Ordonnance et règles de prescription

4 - Pharmacocinétique et métabolisme des médicaments

5 - Médicaments génériques

6 - Mécanisme dâ???édicaments

7 - La iatrogènie induite par le médicament

8 - Prescription dans des populations particulières

9 - Pharmacologie cardio-vasculaire

10 - Système nerveux autonome

11 - Les antalgiques centraux ou opioïdes

12 - Les antalgiques périphériques purs

13 - Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS)

14 - Corticostéroides

15 - Neurologie - Psychiatrie

16 - Endocrinologie - Métabolisme

17 - Contraception hormonale

18 - Pharmacologie des anti-viraux

19 - Antibactériens

20 - Antinéoplasiques - immunomodulateurs

21 - Anti-rétroviraux


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Chapitre 9 - Pharmacologie cardio-vasculaire

 

9.3 - Les inhibiteurs de l’enzyme de conversion et antagonistes des récepteurs de l’angiotensine II

9.3.2 - Antagonistes des récepteurs de l’angiotensine II

 

Les produits commercialisés en France sont le losartan (Cozar*), le valsartan (Tareg*), le candesartan (Atacan*), le telmisartan (Micardis*), l’irbésartan (Aprovel*)

Propriétés pharmacocinétiques
Leur biodisponibilité par voie orale est suffisante pour une administration orale.
Propriétés pharmacodynamiques
Les antagonistes des récepteurs de l’angiotensine II sont des antagonistes soit compétitifs soit non compétitifs des récepteurs AT1 de l’angiotensine II. L’angiotensine II stimule deux types de récepteurs, les AT1 (forte affinité) et les AT2 (faible affinité). La plupart des effets de l’angiotensine II sont dus à la stimulation des récepteurs AT1. Le rôle des récepteurs AT2 reste problématique in vivo chez l’homme et fait l’objet de nombreuses recherches.
Leurs effets pharmacologiques sont donc ceux des IEC moins les effets d’inhibition du catabolisme de la bradykinine. Ils induisent ainsi moins de phénomènes de toux ou d’angio-œdème.
Indications thérapeutiques
Hypertension artérielle
D’une manière générale, les antagonistes AT1 peuvent fournir une alternative thérapeutique chez les patients intolérants ou allergiques aux IEC.
Effets indésirables
  • Hypotension artérielle (surtout si le système rénine angiotensine est au préalable stimulé : régime sans sel, déshydratation, diurétiques)
  • Toux (mal expliquée, mais moins fréquente qu’avec les IEC)
Usage et précautions d’emploi
Interaction et association
Risque d’hyperkaliémie en cas d’associations avec les diurétiques distaux
Population à risque
Contre indication chez la femme enceinte (comme les IEC).

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
9.1 - Introduction et données générales
9.2 - Les diurétiques
9.3 - Les inhibiteurs de l’enzyme de conversion et antagonistes des récepteurs de l’angiotensine II
9.4 - Vasodilatateurs
9.5 - Médicaments inotropes positifs
9.6 - Anti-arythmiques
9.7 - Hypolipémiants
9.8 - Médicaments de l’hémostase
9.9 - Anti-agrégants plaquettaires
9.10 - Thrombolytiques
9.3.1 - Inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (IEC)
9.3.2 - Antagonistes des récepteurs de l’angiotensine II