Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Pharmacologie

Table des matières

Informations générales

Introduction

1 - Le développement du médicament

2 - Méthodologie des essais de médicaments

3 - Ordonnance et règles de prescription

4 - Pharmacocinétique et métabolisme des médicaments

5 - Médicaments génériques

6 - Mécanisme dâ???édicaments

7 - La iatrogènie induite par le médicament

8 - Prescription dans des populations particulières

9 - Pharmacologie cardio-vasculaire

10 - Système nerveux autonome

11 - Les antalgiques centraux ou opioïdes

12 - Les antalgiques périphériques purs

13 - Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS)

14 - Corticostéroides

15 - Neurologie - Psychiatrie

16 - Endocrinologie - Métabolisme

17 - Contraception hormonale

18 - Pharmacologie des anti-viraux

19 - Antibactériens

20 - Antinéoplasiques - immunomodulateurs

21 - Anti-rétroviraux


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Chapitre 15 - Neurologie - Psychiatrie

 

15.9 - Normothymiques - Lithium

 

Thymorégulateur

Action curative dans les accès maniaques observés dans la psychose maniaco-dépressive

Prévention des rechutes dans psychose maniaco-dépressive

15.9.1 Effets pharmacologiques et mécanisme d’action

Le lithium est un cation, qui peut mimer les effets du sodium sur les tissus excitables (canaux sodiques voltages dépendants), s’accumule dans la cellule (n’est pas « éliminé » par Na+/K+-ATPase), entraînant une perte relative en K intra-cellulaire d’ou dépolarisation cellulaire.

Effets sur monoamines : augmentation du turn-over cérébral de NA et 5HT

Action sur deux second messagers :

  • action sur phosphatidyl inositol (blocage hydrolyse du inositol phosphate en inositol libre) d’où accumulation de inositol phosphate en intra-cellulaire
  • diminution hormone productrice de AMPc (ADH au niveau rénal, TSH pour la thyroïde)

15.9.2 Pharmacocinétique et surdosage

Bonne absorption per os

Elimination rénale : la clearance rénale est la même que la clearance proximale du sodium.

D’où compétition avec élimination du sodium :

Des variations dans l’élimination du sodium (ex : régime désodé, diurétiques entraînent une augmentation de la réabsorption tubulaire proximale du lithium), modifient la lithiémie ; = interactions nombreuses.

La demi-vie plasmatique est de 12 heures, le steady state (plateau d’équilibre) est atteint en 2 semaines environ. L’étude des concentrations intra-érythrocytaires (reflet du lithium intra-cellulaire) mettent en évidence une excrétion plus lente (1 à 2 semaines).

Existence d’une relation concentration effets :

  • les concentrations thérapeutiques sont comprises entre 0.6 et 1 mmol/l.
  • les effets toxiques sont observés pour des concentrations supérieures à 1.6 mmol/l.

15.9.3 Effets secondaires

Précoces (disparaissent en cours de traitement, peuvent réapparaître en cas d’interaction qui augmente le lithiémie) :

  • nausées, vomissements, diarrhées (obligent l’arrêt du traitement)
  • sédation
  • tremblement des extrémités
  • hypotonie

Tardifs :

  • tremblement
  • prise de poids
  • polyurie (inhibition ADH)
  • goitre, hypothyroïdie

15.9.4 Autres thymorégulateurs

Carbamazépine, valproate de sodium (voir section « Anti-épileptiques »)

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
15.1 - Antimigraineux
15.2 - Anti-parkinsoniens
15.3 - Anti-épileptiques
15.4 - Maladie d’Alzheimer
15.5 - Anti-vertigineux
15.6 - Antidépresseurs
15.7 - Antipsychotiques - Neuroleptiques
15.8 - Anxiolytiques
15.9 - Normothymiques - Lithium
15.9.1 - Effets pharmacologiques et mécanisme d’action
15.9.2 - Pharmacocinétique et surdosage
15.9.3 - Effets secondaires
15.9.4 - Autres thymorégulateurs