Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Orthopédie

Sommaire

1 - Traumatisme de l’épaule et conduite à tenir en situation d’urgence. Les fractures

2 - Traumatisme de l’épaule et conduite à tenir en situation d’urgence : les luxations

3 - Ostéomyelite et infections ostéo-articulaires chez l’enfant

4 - Fractures de la palette humérale chez l’enfant

5 - Les fractures de l’extrémité inférieure du radius

6 - Fractures de l’extrémité supérieure du fémur

7 - Lésions ligamentaires du genou

8 - Fractures de la jambe

9 - Lésions méniscales du genou

10 - Entorse de la cheville

11 - Fracture bimalléolaire

12 - Traumatismes du rachis

13 - Surveillance d’un malade sous plâtre

14 - Traumatisme crâniens de l’adulte

15 - Traumatismes fermés du thorax

16 - Plaies de la main

17 - Panaris, phlegmons des gaines et des espaces celluleux de la main

18 - Brûlures

19 - La cicatrisation


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Chapitre 9 - Lésions méniscales du genou

 

9.6 - Conclusion

 

Les lésions méniscales internes traumatiques, présentes sous forme de fente verticale nette, sont souvent liées à des mouvements d’hyperflexion puis de relèvement ou de rotation externe. Le traitement est une méniscectomie arthroscopique interne permettant d’obtenir des résultats fonctionnels excellents.

En cas de lésion méniscale associée à une rupture du ligament croisé antérieur, le problème est plus complexe. Il s’agit d’assurer le traitement de la lésion ligamentaire soit par ligamentoplastie chirurgicale soit par un traitement fonctionnel bien conduit.

Si la lésion méniscale est suturable, une suture arthroscopique peut être réalisée. En cas de lésion partielle, une méniscectomie arthroscopique partielle est envisageable.

En cas de ménisque dégénératif (méniscose), la lésion est souvent un clivage horizontal. Il s’agit d’abord de proposer un traitement médical. Le résultat à long terme d’une méniscectomie arthroscopique est dans ce cas plus réservé en raison de la persistance de la pathologie pré-arthrosique du compartiment fémoro-tibial interne. Une ostéotomie tibiale de valgisation peut alors être la solution thérapeutique.

Les lésions méniscales externes peuvent être associées à des anomalies morphologiques (ménisque discoïde, ménisque hypermobile). Le diagnostic de ces lésions peut être très difficile. La présence d’un kyste méniscal externe peut orienter le diagnostic. Les résultats du traitement arthroscopique sont souvent moins bons que pour le ménisque interne.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
9.1 - Définition
9.2 - Ce qu’il faut savoir
9.3 - Lésions traumatiques du ménisque interne
9.4 - Lésions dégénératives du ménisque interne
9.5 - Lésions méniscales externes
9.6 - Conclusion