Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Orthopédie

Sommaire

1 - Traumatisme de l’épaule et conduite à tenir en situation d’urgence. Les fractures

2 - Traumatisme de l’épaule et conduite à tenir en situation d’urgence : les luxations

3 - Ostéomyelite et infections ostéo-articulaires chez l’enfant

4 - Fractures de la palette humérale chez l’enfant

5 - Les fractures de l’extrémité inférieure du radius

6 - Fractures de l’extrémité supérieure du fémur

7 - Lésions ligamentaires du genou

8 - Fractures de la jambe

9 - Lésions méniscales du genou

10 - Entorse de la cheville

11 - Fracture bimalléolaire

12 - Traumatismes du rachis

13 - Surveillance d’un malade sous plâtre

14 - Traumatisme crâniens de l’adulte

15 - Traumatismes fermés du thorax

16 - Plaies de la main

17 - Panaris, phlegmons des gaines et des espaces celluleux de la main

18 - Brûlures

19 - La cicatrisation


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Chapitre 4 - Fractures de la palette humérale chez l’enfant

 

 

4.1 Définition

Les fractures de l’extrémité inférieure de l’humérus comprennent toutes les fractures dont le trait se situe à proximité de l’articulation, qu’il soit articulaire ou extra-articulaire.

Image palette1.trsp.gif

On peut ainsi dénombrer 8 fractures principales :

  1. fractures supra-condylienne en extension
  2. fracture du condyle externe
  3. fracture de l’épitrochlée
  4. fracture de l’épicondyle
  5. fracture du condyle interne
  6. fracture sus et inter-condylienne
  7. fracture de Kocher

Chez l’enfant la fracture la plus fréquente est représentée par la fracture supra-condylienne du coude en extension

4.2 Ce qu’il faut comprendre

Le coude est constitué de plusieurs cartilages de croissance qui vont s’ossifier progressivement entre 4 et 10 ans. Ceci explique qu’il est plus difficile de faire le diagnostic uniquement sur les radiographies chez l’enfant.

Des groupes musculaires puissants sont insérés sur l’epitrochlée et l’épicondyle entraînant des déplacements de ces éléments en cas de fracture.

Wilkins a revu 452 fractures et a retrouvé 97,7 % de fractures en extension pour 2,2 % de fractures en flexion. L’atteinte est plus fréquente chez le garçon surtout entre 5 et 8 ans. L’atteinte nerveuse touche en priorité le nerf radial puis le médian puis le cubital. Un syndrome de Volkmann survient dans 0,5 % des cas.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
4.1 - Définition
4.2 - Ce qu’il faut comprendre
4.3 - Diagnostic
4.4 - Complications
4.5 - Formes cliniques
4.6 - Traitement