Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Orthopédie


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Fractures de l’épitrochlée

 

 

Ce sont des fractures du grand enfant qui s’accompagnent souvent d’une luxation du coude. Comme pour la fracture du condyle externe, lorsque le fragment est peu volumineux, cette fracture peut être négligée en laissant d’importantes séquelles. Il faut donc reconnaître la fracture et mesurer l’importance des dégâts ligamentaires qui l’accompagnent. Pour cela il faut réaliser un cliché en valgus forcé sous anesthésie générale qui permet d’apprécier la stabilité du coude. Si le coude est stable, une simple immobilisation par plâtre pendant 5 semaines suffit. Si au contraire il est instable, une intervention est nécessaire pour explorer et réparer les dégâts ligamentaires et fixer les fragments épitrochléens.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable