Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Orthopédie

Sommaire

1 - Traumatisme de l’épaule et conduite à tenir en situation d’urgence. Les fractures

2 - Traumatisme de l’épaule et conduite à tenir en situation d’urgence : les luxations

3 - Ostéomyelite et infections ostéo-articulaires chez l’enfant

4 - Fractures de la palette humérale chez l’enfant

5 - Les fractures de l’extrémité inférieure du radius

6 - Fractures de l’extrémité supérieure du fémur

7 - Lésions ligamentaires du genou

8 - Fractures de la jambe

9 - Lésions méniscales du genou

10 - Entorse de la cheville

11 - Fracture bimalléolaire

12 - Traumatismes du rachis

13 - Surveillance d’un malade sous plâtre

14 - Traumatisme crâniens de l’adulte

15 - Traumatismes fermés du thorax

16 - Plaies de la main

17 - Panaris, phlegmons des gaines et des espaces celluleux de la main

18 - Brûlures

19 - La cicatrisation


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Chapitre 10 - Entorse de la cheville

 

10.7 - Traitement

 

La conduite à tenir devant une lésion du ligament latéral externe est résumée dans la figure 1.

Image graphique71.trsp.gif
Figure 1 : conduite à tenir devant une entorse de la cheville

10.7.1 Traitement fonctionnel

Les modalités de ce traitement sont nombreuses :

  • la mobilisation et la reprise d’appui précoce
  • le bandage adhésif élastique type strapping ou non extensible type taping. La durée du bandage varie entre 3 et 6 semaines, mais doit être changé tous les 3 jours
  • les attelles préfabriquées amovibles qui existent selon deux modèles : les attelles thermoformables et les attelles pneumatiques (Aircast).

10.7.2 Traitement orthopédique

Il consiste en une immobolisation par une botte plâtrée ou en résine pendant 6 semaines. L’appui est autorisé. Il nécessite une prescription d’anticoagulants.

10.7.3 Traitement chirurgical

Il consiste en une exploration du LLE et la suture des faisceaux lésés permettant ainsi une cicatrisation ligamentaire dirigée selon une orientation idéale. Des artifices de fixation trans-osseuse type ancres peuvent être utilisés. Une immobilisation par une botte plâtrée ou en résine prendra le relai pendant 6 semaines.

10.7.4 Indications thérapeutiques

Le traitement chirurgical est indiqué surtout dans les lésions associées intra-articulaires ostéochondrales où une fixation par mini vis stabilise le fragment libre, tandis que un fragment de petite taille sera ôté.

Le traitement de choix actuellement est le traitement fonctionnel avec les attelles amovibles qui donne des bons résultats dans toutes les séries. Il a l’avantage d’être simple, confortable, moins coûteux et surtout de préserver la trophie musculaire qui favorise une récupération fonctionnelle plus rapide.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
10.1 - Définition
10.2 - Ce qu’il faut comprendre
10.3 - Diagnostic
10.4 - Lésions osseuses associées
10.5 - Classification
10.6 - Autres entorses
10.7 - Traitement
10.7.1 - Traitement fonctionnel
10.7.2 - Traitement orthopédique
10.7.3 - Traitement chirurgical
10.7.4 - Indications thérapeutiques