Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Histologie : organes, systèmes et appareils

Sites à visiter

Table des matières

Avant-Propos

1 - L’appareil digestif

2 - Cardio-Vasculaire

3 - L’appareil hypothalamo-hypophysaire

4 - Les glandes endocrines périphériques

5 - La peau et les phanères

6 - Le sein

7 - Les organes des sens

8 - L’appareil urinaire

Références bibliographiques


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Chapitre 1 - L’appareil digestif

 

1.4 - Le foie et les voies biliaires

1.4.1 - Le foie

1.4.1.1 - Histologie descriptive du foie [2]

 

Les cellules hépatiques
  1. L’hépatocyte
    Cellules polyédriques disposées en travées (travées de Remak) séparées les unes des autres par les capillaires sinusoïdes. Les hépatocytes sont des cellules épithéliales tout à fait particulières qui ne sont pas organisées, contrairement aux autres cellules épithéliales, selon une polarité apicale et basolatérale. L’organisation de leurs dispositifs de jonction permet de décrire deux domaines : le canalicule biliaire et le reste de la cellule. La composition de la membrane plasmique de la cellule au niveau du canalicule biliaire est très particulière la rendant résistante aux sels biliaires.



    Chaque hépatocyte est baigné par du sang sur deux de ses faces. Leur noyau est central, ils sont parfois binucléés. Ils sont très riches en organites intracellulaires tels l’appareil de Golgi, les réticulums endoplasmiques lisse et granulaire, les mitochondries et contiennent d’abondants grains de glycogène. Cette richesse en organites cytoplasmiques témoigne d’une grande activité métabolique.



  2. Les cellules endothéliales des capillaires sinusoïdes
    Les sinusoïdes hépatiques sont des vaisseaux dont la paroi est constituée uniquement par des cellules endothéliales qui forment un tapis discontinu. Les cellules endothéliales des capillaires sinusoïdes sont fenêtrées avec présence de pores de 10 nm de diamètre. Ces cellules reposent sur une lame basale discontinue. Les cellules endothéliales et les hépatocytes sont séparés par l’espace de Disse. Cet espace est donc limité par les microvillosités des hépatocytes et la lame basale des cellules endothéliales, il renferme des cellules de Ito et de la matrice extra-cellulaire qui peut être visualisé par une coloration spécifique de la réticuline.



     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
1.1 - La cavité buccale et pharyngienne
1.2 - Le tube digestif
1.3 - Le pancréas
1.4 - Le foie et les voies biliaires
1.4.1 - Le foie
1.4.2 - Les voies biliaires
1.4.1.1 - Histologie descriptive du foie
1.4.1.2 - Histologie fonctionnelle