Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Histologie : les tissus

Sites à visiter

Table des Matières

Avant-Propos

1 - Méthodes de l'Histologie. Concept de tissu

2 - Les relations intercellulaires

3 - Les épithéliums

4 - Les tissus conjonctifs. Les tissus adipeux

5 - Les tissus squelettiques

6 - Les populations cellulaires « libres »

7 - Système nerveux et neurones

8 - Les systèmes nerveux central et périphérique

9 - Les tissus musculaires


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Chapitre 9 - Les tissus musculaires

 

9.1 - Caractéristiques générales

 

Les cellules musculaires (myocytes ou fibres musculaires) possèdent un certain nombre de caractéristiques communes.

  • Elles sont spécialisées dans la production d’un travail mécanique, la contraction musculaire.
  • Leur cytoplasme contient un matériel protéique filamentaire contractile, les myofilaments d’actine (associés à des filaments de tropomyosine) et de myosine, ainsi que des filaments intermédiaires de desmine.
  • Elles contiennent une concentration plus ou moins élevée de myoglobine, pigment respiratoire fixant de l’oxygène.
  • Leur membrane plasmique contient de nombreux récepteurs à des molécules variées ainsi que des transporteurs (notamment de glucose).
  • Elles sont revêtues par une membrane basale.
  • Le complexe dystrophine-protéines associées à la dystrophine établit un lien entre les filaments d’actine du myocyte et la laminine de la MB. La dystrophine est une protéine située sous la membrane plasmique de tous les types de myocytes (squelettiques, cardiaques et lisses). Elle permet l’accrochage des filaments d’actine de la cellule musculaire à la laminine de la MB. En effet, elle se lie d’une part aux syntrophines (protéines intracytoplasmiques sous-sarcolemmiques) et aux filaments d’actine et d’autre part à un complexe de protéines associées à la dystrophine. Ce complexe est fait de 5 glycoprotéines transmembranaires et d’une protéine extracellulaire qui se lie à la laminine de la MB.


Au-delà de ces caractéristiques communes, on distingue trois types différents de cellules musculaires : striées squelettiques, striées cardiaques et lisses.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
9.1 - Caractéristiques générales
9.2 - Les tissus musculaires striés
9.3 - Le tissu musculaire strié squelettique
9.4 - Le tissu musculaire strié cardiaque
9.5 - Le tissu musculaire lisse