Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Histologie : les tissus

Sites à visiter

Table des Matières

Avant-Propos

1 - Méthodes de l'Histologie. Concept de tissu

2 - Les relations intercellulaires

3 - Les épithéliums

4 - Les tissus conjonctifs. Les tissus adipeux

5 - Les tissus squelettiques

6 - Les populations cellulaires « libres »

7 - Système nerveux et neurones

8 - Les systèmes nerveux central et périphérique

9 - Les tissus musculaires


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Chapitre 6 - Les populations cellulaires « libres »

 

6.3 - Le tissu lymphoïde

 

6.3.1 Répartition du tissu lymphoïde

Le tissu lymphoïde permet l’intégration des interactions cellulaires complexes intervenant dans les réponses immunes. Ce tissu lymphoïde constitue d’une part, les organes lymphoïdes centraux ou primaires (moelle osseuse, thymus), d’autre part dans les organes lymphoïdes périphériques ou secondaires, lieux de développement de la réponse immune. Les organes lymphoïdes périphériques sont soit encapsulés (ganglions lymphatiques, rate) réagissant aux antigènes d’origine tissulaire ou sanguine soit non encapsulés présents d’une manière diffuse dans les muqueuses de l’organisme en particulier la muqueuse digestive, la muqueuse bronchique, la muqueuse urinaire (MALT : Mucosal Associated Lymphoid Tissue) réagissant aux antigènes atteignant la surface des muqueuses. La communication entre ces compartiments du tissu lymphoïde est le fait d’un pool de lymphocytes recirculants.

6.3.2 Les follicules lymphoïdes

Dans tous les cas et à l’exception du thymus qui constitue un organe lymphoïde très particulier, l’organisation du tissu lymphoïde comporte toujours une trame de tissu réticulaire dans les mailles de laquelle se situent macrophages, cellules dendritiques et cellules lymphoïdes, le plus souvent regroupées en follicules.



Chez le nouveau-né avant tout contact antigénique, il n’existe que des follicules primaires ; les follicules secondaires n’apparaissant qu’après stimulation antigénique. Les follicules lymphoïdes secondaires possédant un centre germinatif sont observés après stimulation antigénique. Ils contiennent de nombreux lymphocytes B en cours de prolifération (centroblastes), associés à des cellules dendritiques folliculaires présentatrices d’antigène et quelques macrophages associés à des lymphocytes T. Les centres germinatifs sont entourés d’une couronne de petits lymphocytes de type B. Ces structures ont un rôle important dans le développement des réponses immunes impliquant les lymphocytes B, en particulier dans la mémoire de la réponse médiée par les lymphocytes B qui paraît être la fonction première des centres germinatifs.


Ainsi les capacités immunologiques dépendant des éléments lymphoïdes sont toujours étroitement liées au système macrophagique qui les entoure.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
6.1 - Les éléments figurés du sang
6.2 - Les cellules immunitaires dans les tissus
6.3 - Le tissu lymphoïde
6.3.1 - Répartition du tissu lymphoïde
6.3.2 - Les follicules lymphoïdes