Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Hématologie

Sommaire

1 - Agranulocytose médicamenteuse : conduite à tenir

2 - Dysmyélopoïèse

3 - Leucémie aiguë

4 - Leucémies lymphoïdes chroniques

5 - Lymphomes malins

6 - Maladie de Vaquez

7 - Myélome multiple des os

8 - Anémie par carence martiale

9 - Orientation diagnostique devant une adénopathie superficielle

10 - Orientation diagnostique devant une anémie

11 - Orientation diagnostique devant une éosinophilie

12 - Hémogramme : indications et interprétation

13 - Orientation diagnostique devant un purpura chez l’enfant et l’adulte

14 - Orientation diagnostique devant une splénomégalie

15 - Orientation diagnostique devant un syndrome mononucléosique

16 - Orientation diagnostique devant une thrombopénie

17 - Prescription et surveillance d’un traitement antithrombotique

18 - Accidents des anticoagulants

19 - Orientation diagnostique devant un trouble de l’hémostase et de la coagulation

20 - Transfusion sanguine et produits dérivés du sang : indications, complications. Hémovigilance

21 - Exposition accidentelle au sang (conduite à tenir)


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Chapitre 20 - Transfusion sanguine et produits dérivés du sang : indications, complications. Hémovigilance

 

 

20.3 Enoncer les gestes qui s’imposent avant la mise en œuvre de toute transfusion

20.3.1 Préparer la transfusion

20.3.1.1 Examen clinique médical précédant un geste invasif pouvant nécessiter une transfusion

  • Définir l’indication et les modalités de la transfusion : probabilité, volume (nombre d’unités), transfusion autologue programmée en cas de besoin transfusionnel pour chirurgie à fort risque hémorragique.
  • Rechercher des antécédents, notamment allo-immuns (grossesse, transfusion, greffe) et réactions transfusionnelles.
  • Informer, le patient ou son représentant légal sur l’éventualité et la nature de la transfusion, sur les risques transfusionnels (avec remise d’un document d’information), sur les possibilités de la transfusion autologue.
  • Recueillir l’avis et le consentement écrit du patient ou de son représentant légal n’est pas obligatoire mais l’information est obligatoire.

20.3.1.2 Prescrire et vérifier les examens biologiques pré-transfusionnels

  • Examens immuno-hématologiques : documents de groupage sanguin valides (arrêté du 26 avril 2002), avec double détermination sur deux prélèvements distincts ; groupe ABO-RH1 et phénotypes Rhésus, Kell (RH-KEL1), et si nécessaire (transfusions itératives, protocole de greffe, femme avec un avenir obstétrical), détermination des antigènes Kidd, Duffy, MNSs ; recherche d’anticorps irrégulier (RAI) moins de 72 heures avant la transfusion.
  • Examens sérologiques (avec le consentement du malade) : VIH, VHC, taux d’ALAT.

20.3.2 Prescrire la transfusion

  • Prescription de la transfusion par un médecin identifié comme le médecin prescripteur.
  • S’assurer de l’information éclairée du malade.
  • Vérifier l’exécution et les résultats du bilan pré-transfusionnel.
  • Rédiger une ordonnance nominative comportant l’identification du malade, du service demandeur, le nom et la signature du médecin prescripteur ; la nature et le nombre de produits demandés ; la date et l’heure de la prescription, la date et l’heure prévue de la transfusion, ainsi que, si nécessaire, l’indication de la transfusion, le poids du patient et la numération plaquettaire
  • Joindre le document de groupage sanguin valide aux résultats de la RAI de moins de 72 heures ou un échantillon de sang pour effectuer ces examens.

20.3.3 Délivrer les produits sanguins selon

  • L’ordonnance signée du médecin.
  • Les résultats des examens immuno-hématologiques : RAI, test de compatibilité si nécessaire.
  • Le protocole transfusionnel (en fonction des antécédents et du contexte clinique : irradié CMV…)
  • Joindre la fiche de distribution nominative (FDN).
  • Indiquer l’heure de distribution.

20.3.4 Réaliser la transfusion

  • Vérification à réception des produits sanguins : conformité des conditions de transport et concordance des produits délivrés.
  • Conservation et utilisation des produits selon des règles impératives : conservation des CGR entre 2 et 8°C si existence d’un dépôt de sang, sinon utilisation dans les six heures qui suivent l’arrivée dans le service utilisateur.
  • Vérifications pré-transfusionnelles au lit du malade (unité de lieu, de temps et d’action) : Contrôle ultime au lit du malade : identification précise du patient, concordance de l’identité du patient sur l’ordonnance, la FDN et le document de groupage sanguin, concordance du groupe sanguin mentionné sur la carte du malade avec celui mentionné sur le produit,
    Contrôle ultime de la compatibilité ABO : prélèvement capillaire du patient ; première d’une goutte de la poche à transfuser ; vérification des concordances de réactivité : les globules rouges à transfuser ne doivent pas être agglutinés par un antisérum n’agglutinant pas les globules rouges du receveur.
  • Pose de la transfusion sous la responsabilité d’un médecin identifié comme médecin transfuseur de proximité qui doit pouvoir se rendre immédiatement sur place
  • Ouvrir un dossier transfusionnel

20.3.5 Cas particuliers : urgences vitales

  • Urgence vitale immédiate : pas de groupe ni de RAI si non disponibles, O négatif (ou positif) sans hémolysine, distribution sans délai.
  • Urgence vitale : pas de RAI si non disponible, nécessité de groupe conforme, délai de distribution inférieur à 30 minutes.
  • Urgence « relative » : nécessité de groupe et RAI conformes, délai de distribution de 2-3 heures.
    En cas d’urgence, la prescription doit en mentionner le degré en utilisant l’un de ces termes.

20.4 Connaître les aspects médicaux légaux du donneur au receveur

20.4.1 Aspects médico-légaux concernant le donneur

Exigences réglementaires relatives au don : âge, délais entre les dons, fréquence annuelle des dons, poids, autonomie du malade.

20.4.2 Aspects médico-légaux concernant la production de produits sanguins labiles

(arrêté du 10 septembre 2003 portant homologation du règlement de l’AFSSAPS définissant les principes des bonnes pratiques dont doivent se doter les ETS)

  • Respect de la conformité aux caractéristiques des produits sanguins labiles.
  • Bonnes pratiques de prélèvement : anonymat, bénévolat, consentement, critères de sélection des donneurs, conditions de prélèvement.
  • Bonnes pratiques de préparation.
  • Bonnes pratiques de qualification biologique du don : sont effectués systématiquement le groupage sanguin ABO Rh(D), la RAI, le contrôle de l’hémoglobine ou de l’hématocrite, les marqueurs virologiques (antigène HBs, anti-VIH1 et 2, anti-HBc, anti-VHC, anti-HTLV-I/II, dépistage de la syphilis et dépistage génomique viral du VIH et du VHC).
  • Recherche des anticorps antipaludéens lors d’un séjour en pays d’endémique.
  • Bonnes pratiques de distribution : conditions de distribution et de traçabilité des PSL.

20.4.3 Aspects médico-légaux concernant le receveur (détails précisés dans le 178-3)

  • Information éclairée du patient sur les risques de la transfusion et sur les examens pré- et post-transfusionnels.
  • Réalisation d’examens pré-transfusionnels obligatoires : groupage ABO-RH1 [ABO Rh(D)], phénotypage et RAI.
  • Respect des indications et des contre-indications de la transfusion de produits sanguins labiles.
  • Ouverture d’un dossier transfusionnel.
  • Réalisation du contrôle ultime pré-transfusionnel.
  • Traçabilité des produits sanguins et hémovigilance.
  • Déclaration des incidents transfusionnels par l’intermédiaire du correspondant d’hémovigilance.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
20.1 - Produits sanguins labiles et médicaments dérivés du sang utilisés en thérapeutique
20.2 - Indications des transfusions de produits sanguins labiles
20.3 - Gestes avant la mise en Å???
20.4 - Aspects médicaux légaux du donneur au receveur
20.5 - Les analyses en immuno-hématologie érythrocytaires en vue d’une transfusion de produits sanguins labiles
20.6 - Les gestes devant une transfusion mal tolérée
20.7 - Principaux accidents immunologiques de la transfusion sanguine
20.8 - Accidents non immunologiques de la transfusion sanguine
20.9 - Principales maladies transmissibles par la transfusion
20.10 - Conditions dâ???â???
20.11 - Les gestes après une transfusion
20.12 - Les groupes sanguins erythrocytaires utiles Ã???ître
20.3.1 - Préparer la transfusion
20.3.2 - Prescrire la transfusion
20.3.3 - Délivrer les produits sanguins selon
20.3.4 - Réaliser la transfusion
20.3.5 - Cas particuliers : urgences vitales
20.4.1 - Aspects médico-légaux concernant le donneur
20.4.2 - Aspects médico-légaux concernant la production de produits sanguins labiles
20.4.3 - Aspects médico-légaux concernant le receveur (détails précisés dans le 178-3)
20.3.1.1 - Examen clinique médical précédant un geste invasif pouvant nécessiter une transfusion
20.3.1.2 - Prescrire et vérifier les examens biologiques pré-transfusionnels