Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Hématologie

Sommaire

1 - Agranulocytose médicamenteuse : conduite à tenir

2 - Dysmyélopoïèse

3 - Leucémie aiguë

4 - Leucémies lymphoïdes chroniques

5 - Lymphomes malins

6 - Maladie de Vaquez

7 - Myélome multiple des os

8 - Anémie par carence martiale

9 - Orientation diagnostique devant une adénopathie superficielle

10 - Orientation diagnostique devant une anémie

11 - Orientation diagnostique devant une éosinophilie

12 - Hémogramme : indications et interprétation

13 - Orientation diagnostique devant un purpura chez l’enfant et l’adulte

14 - Orientation diagnostique devant une splénomégalie

15 - Orientation diagnostique devant un syndrome mononucléosique

16 - Orientation diagnostique devant une thrombopénie

17 - Prescription et surveillance d’un traitement antithrombotique

18 - Accidents des anticoagulants

19 - Orientation diagnostique devant un trouble de l’hémostase et de la coagulation

20 - Transfusion sanguine et produits dérivés du sang : indications, complications. Hémovigilance

21 - Exposition accidentelle au sang (conduite à tenir)


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Chapitre 12 - Hémogramme : indications et interprétation

 

 

  • Item 316
  • Objectif : Argumenter les principales indications de l’hémogramme, discuter l’interprétation des résultats et justifier la démarche diagnostique si nécessaire

12.1 Connaître les anomalies cliniques qui justifient la prescription en urgence d’un hémogramme ou d’un bilan d’hémostase

hémogramme
  • Etat de choc
  • Pâleur intense
  • Angine ulcéro-nécrotique ou résistante aux antibiotiques
  • Fièvre élevée après prise de médicament, surtout après chimiothérapie anti-mitotique
  • Fièvre résistante aux antibiotiques
  • Purpura pétéchial avec syndrome hémorragique
bilan d’hémostase
  • Tout syndrome hémorragique pluri-focal d’apparition récente
  • Hémarthrose spontanée
  • Saignement en nappe, obstétrical ou chirurgical

12.2 Connaître les limites des valeurs absolues de l’hémogramme normal en fonction de l’âge, du sexe et de l’ethnie

12.2.1 La lignée rouge

Notre objectif est de déterminer le seuil de déclenchement d’investigations complémentaires, il est possible de trouver dans la littérature des valeurs situées au-dessus et au-dessous de celles qui sont proposées ici, qui correspondent à 95 % de la population générale supposée « normale » :

  • Homme : 13 à 18 g/dl
  • Femme : 12 à 16 g/dl
  • Femme enceinte (début 2e trimestre) : 10,5 à 14 g/dl
  • Enfant de plus de 2 ans : 11,5 à 17 g/dl
  • Nouveau-né : 14 à 20 g/dl.

Hématocrite : 47 %(femme) à 54 % (homme)

Volume globulaire moyen : limites restreintes 82 à 98 fL, limites larges 80 à 100 fL

Microcytose, physiologique chez le petit enfant jusqu’à 75 fL

CCMH : 0,34 ± 0,02

Réticulocytes : < 100 giga/l chez un patient non anémique, > 150 giga/l chez un patient anémique.

12.2.2 Plaquettes

Limites restreintes 150 à 450 giga/l, limites larges 140 à 500 giga/l.

12.2.3 Globules blancs

  • Chez l’adulte et le nouveau-né :
    polynucléaires > à 1,5 giga/l sauf ethnie africaine > à 0,8 giga/l,
    lymphocytes : 0,5 à 4 giga/l,
    monocytes : < 1 giga/l mais non nul,
    éosinophiles < 0,5 giga/l,
    basophiles proches de 0, formes jeunes proches de 0.
  • Enfant avant 10 ans : lymphocytose absolue proche de 10 giga/l.

12.3 Connaître les anomalies de l’hémogramme et du bilan d’hémostase qui justifient l’appel d’urgence d’un spécialiste

  • Hématocrite supérieur à 60 %
  • Anémie inférieure à 6 g/dl ou mal tolérée
  • Neutropénie inférieure à 200/mm3
  • Hyperleucocytose faite de cellules immatures supérieure à 20 000/mm3
  • Thrombopénie inférieure à 10 000/mm3, même sans syndrome hémorragique

12.4 Définir une pancytopénie et énoncer la démarche diagnostique initiale

12.4.1 Définition

Diminution simultanée des trois lignées myéloïdes au-dessous des valeurs normales pour l’âge et le sexe : la gravité dépend de la profondeur de chaque cytopénie.

12.4.2 Démarche diagnostique initiale

Elle repose sur l’analyse du mécanisme de l’anémie

Trois possibilités principales :

  1. l’anémie est arégénérative normochrome macrocytaire : myélogramme
    A la recherche de LA, myélodysplasie, mégaloblastose par carence vitaminique.
    Si myélogramme non diagnostique : biopsie ostéo-médullaire à la recherche d’une aplasie, d’une fibrose ou d’un autre envahissement médullaire (tumoral voire infectieux)
  2. elle est régénérative : rechercher une origine périphérique : auto-immunité, cause mécanique.
  3. elle est microcytaire : la pancytopénie est le plus souvent multifactorielle.

12.5 Principales causes d’hyperlymphocytose de l’enfant et de l’adulte

Définition
> 11 giga/l chez le nouveau-né
> 10 giga/l à un an
> 8 giga/l à 4 ans
> 6,5 1 giga/l à 10 ans
> 4 giga/l chez l’adulte
En fonction de la cytologie
Lymphocytes normaux
Lymphocytes atypiques et lymphocytes normaux : syndromes mononucléosiques
Lymphocytes anormaux
En fonction de la durée
Aiguë
Chronique
Aiguë
Syndromes mononucléosiques QS
Lymphocytoses aiguës à petits lymphocytes : coqueluche
Lymphocytoses aiguës infectieuses : (virus).
Chronique : hyperlymphocytose > à 3 mois
Petits lymphocytes : Leucémie Lymphoïde Chronique
L’immunophénotypage retrouve des lymphocytes B, CD5+, monotypiques avec peu d’immunoglobulines de surface
Si lymphocytes atypiques : nécessité d’une consultation en hématologie

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
12.1 - Prescription en urgence dâ???émogramme ou dâ???â???émostase
12.2 - Lâ???émogramme normal
12.3 - Quand appeler dâ???écialiste
12.4 - La pancytopénie
12.5 - Lâ???
12.6 - Hyperleucytoses avec polynucléose neutrophile
12.7 - Principales causes de myélémie
12.8 - Principales causes dâ???
12.9 - Anomalies de lâ???émogramme et de lâ???émostase au cours de la grossesse
12.10 - Anomalies de lâ???émogramme et de lâ???émostase au cours des cirrhoses
12.11 - Anomalies de lâ???émogramme et de lâ???émostase au cours de lâ???énale chronique
12.12 - Anomalies de lâ???émogramme et de lâ???émostase au cours des insuffisances endocriniennes
12.2.1 - La lignée rouge
12.2.2 - Plaquettes
12.2.3 - Globules blancs
12.4.1 - Définition
12.4.2 - Démarche diagnostique initiale