Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Endocrinologie

Table des matières

1 - Exploration de la glande thyroïde

2 - Les goitres (240)

3 - Nodules thyroïdiens : les cancers (240)

4 - Nodules thyroïdiens : conduite à tenir (240)

5 - Les hyperthyroïdies (245)

6 - Les hypothyroïdies (247)

7 - Hypercalcémies (318)

8 - Exploration des glandes surrénales

9 - Insuffisance surrénale (254)

10 - HTA d’origine endocrinienne : démarche diagnostique, causes (129)

11 - HTA d’origine endocrinienne : syndrome de Cushing (129)

12 - Néoplasies endocriniennes multiples (240, 318, 129, 205)

13 - Aménorrhées : aspects endocriniens (295)

14 - Hirsutismes (295)

15 - La ménopause (55)

16 - Hypogonadisme masculin, impuissance d’origine endocrinienne (338)

17 - Exploration de l’ante hypophyse

18 - Adénomes hypophysaires : diagnostic, complications (219)

19 - Adénomes hypophysaires : acromégalie (219)

20 - Adénomes hypophysaires : adénomes à prolactine (219)

21 - Insuffisance ante hypophysaire (219)

22 - Epidémiologie, clinique et traitement des diabètes (232)

23 - Complications chroniques du diabète sucré (232)

24 - Complications métaboliques aiguës du diabète sucré (232)

25 - Trouble de conscience chez un diabétique : conduite à tenir

26 - Surveillance d’un diabétique (232)

Glossaire


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Chapitre 22 - Epidémiologie, clinique et traitement des diabètes (232)

 

 

Auteurs : F. Duron, A. Heurtier 2006

22.1 Introduction

Le diabète sucré résulte d’une carence absolue ou relative en insuline, ou de facteurs empêchant l’activité normale de cette hormone. Il s’agit d’une affection extrêmement fréquente puisqu’elle touche environ 150 millions d’individus dans le monde, et sa prévalence est en augmentation constante. Dans les pays occidentaux, elle est de l’ordre de 3 % (2 % en France).

Le diabète est une maladie grave, en raison des complications qu’il peut entraîner. Dans les pays occidentaux, il vient au 5ème rang des causes de mortalité.

Le terme de diabète regroupe plusieurs maladies, ayant en commun l’hyperglycémie et les complications dégénératives, mais de pathogénie d’expression et de traitement différent.

22.1.1 Définition

La définition du diabète est basée sur l’étude du risque de rétinopathie. Cette limite a été établie après que des études épidémiologiques aient montré que ce risque existait à long terme pour une glycémie à jeun supérieure à 1,26 g/l (7 mmol/l).

Les critères actuellement retenus sont résumés dans le tableau suivant :

Critères diagnostiques du diabète sucré (OMS 1997)
  Glycémie1
Etat à jeun au hasard post charge2
Normal < 1,10   < 1,40
« Hyperglycémie modérée à jeun » ≥ 1,10
< 1,26
  ≥ 1,40
< 2,00
« Diabète » ≥ 1,26 ≥ 2,00 et symptômes ≥ 2,00

Une valeur anormale doit être confirmée dans les jours suivants (sauf en présence d’une décompensation métabolique aiguë manifeste)

2 glycémies à jeun permettent le diagnostic. L’hyperglycémie provoquée est généralement inutile, et sa pratique n’est plus recommandée sauf situations particulières

22.1.2 Classification

La nouvelle classification des diabètes distingue le diabète de type 1 (anciennement diabète insulino-dépendant), de type 2 (qui regroupe la majorité des diabètes non insulino dépendants), les « autres diabètes spécifiques » (ou diabètes secondaires). On peut noter que certains types de diabète génétiques non insulino-dépendants dont le mécanisme a été élucidé (MODY, diabète mitochondrial) sont devenus des diabètes « secondaires ».

CLASSIFICATION DES DIABETES (OMS, 1997) (simplifiée)
I. Diabète de type 1 1a : auto-immun
1b : autre origine
II. Diabète de type 2    
III. Autres types de diabètes spécifiques (secondaires) (ceux à connaître sont soulignés)
  défaut génétique de la fonction des cellules beta
    Chromosome 20, HNF 4a (MODY 1
Chromosome 7 (Glucokinase (MODY 2)
Chromosome 12, HNF 1a (MODY 3)
MODY 4, 5, 6 : autres mutations
Mutations de l’AND mitochondrial
  défauts génétiques de l’action de l’insuline
    Diabète lipoatrophique
Leprechaunisme
  maladie pancréatique
    pancréatectomie, pancréatite chronique
Hémochromatose
Cancer du pancréas
Mucoviscidose
  Maladie endocrinienne
    Acromégalie
Syndrome de Cushing
Phéochromocytome
Tumeur endocrine du pancréas (glucagonome...)
Hyperthyroïdie
  Iatrogènes
    Corticoïdes, anti protéases, interféron, pentamidine, diurétiques thiazidiques, agonistes beta adrénergiques etc
  Infections
    Rubéole congénitale
Cytomégalovirus
Autres (oreillons etc)
  Syndromes génétiques s’accompagnant d’un diabète
IV. Diabète gestationnel3  



1. En g/l, méthode à la glucose oxydase, dosage plasmatique veineux
2. 2 heures après absorption orale de 75 g de glucose.
3. NB : le diabète gestationnel, défini par un diabète apparu ou découvert pendant la grossesse est souvent, en fait, la première manifestation d’un diabète de type 2, rarement de type 1.

 

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
22.1 - Introduction
22.2 - Le diabète de type 1
22.3 - Le diabète de type 2
22.4 - Les diabètes « secondaires »
22.5 - Le diabète gestationnel
22.1.1 - Définition
22.1.2 - Classification