Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Endocrinologie

Table des matières

1 - Exploration de la glande thyroïde

2 - Les goitres (240)

3 - Nodules thyroïdiens : les cancers (240)

4 - Nodules thyroïdiens : conduite à tenir (240)

5 - Les hyperthyroïdies (245)

6 - Les hypothyroïdies (247)

7 - Hypercalcémies (318)

8 - Exploration des glandes surrénales

9 - Insuffisance surrénale (254)

10 - HTA d’origine endocrinienne : démarche diagnostique, causes (129)

11 - HTA d’origine endocrinienne : syndrome de Cushing (129)

12 - Néoplasies endocriniennes multiples (240, 318, 129, 205)

13 - Aménorrhées : aspects endocriniens (295)

14 - Hirsutismes (295)

15 - La ménopause (55)

16 - Hypogonadisme masculin, impuissance d’origine endocrinienne (338)

17 - Exploration de l’ante hypophyse

18 - Adénomes hypophysaires : diagnostic, complications (219)

19 - Adénomes hypophysaires : acromégalie (219)

20 - Adénomes hypophysaires : adénomes à prolactine (219)

21 - Insuffisance ante hypophysaire (219)

22 - Epidémiologie, clinique et traitement des diabètes (232)

23 - Complications chroniques du diabète sucré (232)

24 - Complications métaboliques aiguës du diabète sucré (232)

25 - Trouble de conscience chez un diabétique : conduite à tenir

26 - Surveillance d’un diabétique (232)

Glossaire


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Chapitre 10 - HTA d’origine endocrinienne : démarche diagnostique, causes (129)

 

 

Auteur : F. Duron 2003

(texte utilisé pour le polycopié national des enseignants d’endocrinologie ;

thème transversal avec la cardiologie)

Les hypertensions artérielles d’origine endocrinienne sont rares mais doivent être diagnostiquées car :

  • l’HTA peut révéler une maladie potentiellement grave,
  • Il s’agit de causes curables d’HTA surtout lorsqu’elle est récente et qu’il s’agit de sujets jeunes.

Trois principes essentiels :
  1. La démarche diagnostique repose sur :
    • l’examen clinique et l’interrogatoire du patient
    • des dosages biologiques simples
  2. Les tests hormonaux nécessaires au diagnostic sont coûteux. Ils ne doivent pas être demandés à titre systématique mais selon l’orientation clinique et/ou biologique. Les tests dynamiques doivent être confiés au spécialiste.
  3. Il ne faut jamais demander un examen d’imagerie sans avoir obtenu la preuve diagnostique par les examens hormonaux.

Image graphique503.trsp.gif

Image graphique514.trsp.gif

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
10.1 - Les causes surrénaliennes d’HTA
10.2 - L’acromégalie
10.3 - Autres causes