Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Diabétologie

Table des matières

1 - Diabète : épidémiologie, diagnostic, étiologie

2 - Physiopathologie du diabète de type 1

3 - Physiopathologie du diabète de type 2

4 - Diabète et grossesse

5 - Suivi du patient diabétique de type 2 (ANAES)

6 - Complications du diabète (type 1 et 2)

7 - Acidose lactique

8 - Acidocétose diabétique

9 - Coma hyper-osmolaire

10 - Rétinopathie diabétique

11 - Etude du D.C.C.T : Diabetes Control and Complications Trial Research Group

12 - Etude de l’U.K.P.D.S : United Kingdom Prospective Diabetes Study

13 - Traitement du diabète de type I

14 - Traitement du diabète de type 2

15 - Hypoglycémie


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Chapitre 6 - Complications du diabète (type 1 et 2)

 

6.4 - Le pied diabétique ou comment prévenir les amputations ?

6.4.6 - Le lendemain et les jours suivants

 

  • on explorera la plaie avec une pointe mousse à la recherche d’un contact osseux signalant l’ostéite
  • on réalisera une détersion variable selon la nature des lésions, extensive en cas de neuropathie isolée, très limitée et peu agressive en cas d’ischémie afin de permettre la limitation spontanée d’une nécrose sèche
  • on demandera des clichés osseux à la recherche d’une ostéite, un écho-doppler et une mesure de la pression transcutanée en oxygène pour apprécier la vascularisation
  • on adaptera l’antibiothérapie en fonction de l’évolution locale et en fonction des résultats de l’antibiogramme (en choisissant à chaque fois que possible, les antibiotiques à spectre plus étroit type Oxacilline (BRISTOPEN) pour éviter une sélection de germes résistants
  • s’il existe une artérite, une artériographie sera demandée en vue d’un geste de revascularisation chirurgicale et/ou endoluminale.
    Chez le diabétique, il faut conserver la veine saphène et utiliser, lorsqu’il existe une insuffisance saphénienne, toutes les techniques de cure de cette insuffisance veineuse superficielle permettant de conserver le tronc veineux. Ceci a été dit chez le coronarien, mais est encore plus vrai pour le diabétique artéritique.


    L’artérite diabétique se caractérise par sa topographie distale en dessous du genou avec obstruction d’un ou plusieurs axes jambiers (artère tibiale antérieure, tibiale postérieure, péronière). Mais la pédieuse est souvent perméable. Cette particularité anatomique explique à la fois que la perception d’un pouls pédieux (affaibli) ne suffise pas à éliminer une artérite et que malgré la topographie distale de l’artérite diabétique, un pontage reste le plus souvent possible.
    Résultats à moyen terme des pontages artériels chez les diabétiques :
    3 ans après pontage artériel des membres inférieurs, 87 % des pontages réalisés chez les diabétiques sont perméables. On a ainsi pu éviter l’amputation dans 92 % des cas.

  • en l’absence d’ischémie et s’il existe une ostéite, un geste d’orthopédie podologique conservatrice (type résection d’une tête de métatarsien ou résection limitée d’une phalange) sans amputation pourra être réalisé pour raccourcir le délai de cicatrisation. L’antibiothérapie sera poursuivie au moins 15 jours après le geste chirurgical.

Tableau 1 - les valeurs sont en g/l (mmol/l)
Catégories de patients diabétiques ayant une élévation du LDL cholestérol Valeur d’instauration du traitement diététique Valeur d’instauration du traitement médicamenteux Valeur cible
Prévention primaire sans autre facteur de risque que le diabète ≥ 1,60 (4,1) ≥ 1,90 (4,9) < 1,60 (4,1)
Prévention primaire des sujets ayant au moins un autre facteur de risque que le diabète ≥ 1,30 (3,4) ≥ 1,60 (4,1) < 1,30 (3,4)
Prévention secondaire des sujets ayant une maladie coronaire patente ou au moins deux autres facteurs de risque que le diabète ≥ 1,30 (3,4) ≥ 1,30 (3,4)
malgré une diététique suivie pendant 3 mois
< 1,00 (2,6)

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
6.1 - La neuropathie diabétique
6.2 - La néphropathie diabétique
6.3 - Macroangiopathie diabétique
6.4 - Le pied diabétique ou comment prévenir les amputations ?
6.4.1 - Quels sont les diabètiques à risque podologique ?
6.4.2 - Comment dépister les pieds à risque podologique ?
6.4.3 - Que faire en cas de plaie du pied chez un diabétique ?
6.4.4 - Toute plaie du pied chez un diabétique nécessite-t-elle obligatoirement une hospitalisation en urgence ?
6.4.5 - En urgence, l’interne de garde doit
6.4.6 - Le lendemain et les jours suivants