Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Diabétologie

Table des matières

1 - Diabète : épidémiologie, diagnostic, étiologie

2 - Physiopathologie du diabète de type 1

3 - Physiopathologie du diabète de type 2

4 - Diabète et grossesse

5 - Suivi du patient diabétique de type 2 (ANAES)

6 - Complications du diabète (type 1 et 2)

7 - Acidose lactique

8 - Acidocétose diabétique

9 - Coma hyper-osmolaire

10 - Rétinopathie diabétique

11 - Etude du D.C.C.T : Diabetes Control and Complications Trial Research Group

12 - Etude de l’U.K.P.D.S : United Kingdom Prospective Diabetes Study

13 - Traitement du diabète de type I

14 - Traitement du diabète de type 2

15 - Hypoglycémie


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Chapitre 5 - Recommandations de l’ANAES : suivi du patient diabétique de type 2 à l’exclusion du suivi des complications

 

5.4 - Suivi des facteurs de risque vasculaire

 

  • Le suivi du diabète de type 2 comporte le suivi et la prise en charge des facteurs classiques de risque vasculaire souvent associés au diabète sucré (tabagisme, hypertension artérielle, anomalies lipidiques (grade A).
  • Un risque cardio-vasculaire global, calculé à partir de équations de Famingham et/ou Laurier, égal ou supérieur à 2 % par an justifie une intervention thérapeutique (accord professionnel). Un chiffre inférieur n’exclut pas de traiter les facteurs de risque qui dépassent les seuils définis dans ces recommandations.
  • Toutes les mesures visant à aider à l’arrêt d’un tabagisme doivent impérativement être mises en œuvre.
  • La pression artérielle doit être mesurée à chaque consultation.
  • La définition de l’hypertension artérielle est la même que chez les non diabétiques : pression artérielle systolique (PAS) habituellement ≥ 140 mmHg et/ou pression artérielle diastolique (PAD) habituellement ≥ 90 mmHg (accord professionnel).
  • Un bilan lipidique à jeun doit être effectué une fois par an chez le diabétique de type 2. Il comporte la mesure du cholestérol total, du HDL cholestérol et des triglycérides, la mesure ou le calcul (si triglycérides < 4,5 g/l) du LDL cholestérol.
  • Au terme de 6 mois d’une diététique appropriée et après obtention du meilleur contrôle glycémique possible, la valeur du LDL cholestérol sert de référence pour instaurer un traitement médicamenteux hypolipidémiant.

Définition des anomalies du LDL cholestérol justifiant une intervention médicamenteuse chez le diabétique de type 2 non compliqué (prévention secondaire exclue)
Catégories de patients ayant une élévation du LDL cholestérol Valeur d’instauration du traitement médicamenteux en g/l (mmol/l)
Prévention primaire des diabétiques de type 2 sans autre facteur de risque ≥ 1,90 (4,9)
Prévention primaire des diabétiques de type 2 ayant un autre facteur de risque ≥ 1,60 (4,1)
Prévention primaire des diabétiques de type 2 ayant au moins 2 autres facteurs de risque ≥ 1,30 (3,4)
  1. Mise en œuvre des mesures diététiques et/ou des mesures médicamenteuses visant à améliorer le contrôle glycémique.
  2. Facteurs de risque de maladie coronaire, à prendre en compte chez les sujets ayant une élévation du LDL cholestérol :
    • âge : homme de 45 ans ou plus, femme de 55 ans ou plus, ou femme ayant une ménopause précoce sans œstrogénothérapie substitutive
    • antécédents familiaux de maladies coronaires précoces (infarctus du myocarde ou mort subite avant l’âge de 55 ans chez le père ou chez un parent du premier degré de sexe masculin, ou avant 65 ans chez la mère ou chez un parent féminin du premier degré), ou d’artériopathie quel que soit le siège
    • tabagisme en cours
    • hypertension artérielle (PA ≥ 140/90 mmHg ou traitement antihypertenseur en cours)
    • HDL cholestérol < à 0,35 g/l (0,9 mmol/l)
    • taux des triglycérides > 2 g/l
    • présence d’une microalbuminurie.
  3. Facteur protecteur :
    • HDL cholestérol ≥ 0,60 g/l ; soustraire alors « un risque » au score de niveau de risque.
Valeurs du LDL cholestérol calculées (si triglycérides < 4,5 g/l) ou mieux directement mesurés.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
5.1 - Diagnostic
5.2 - Education du patient
5.3 - Suivi glycémique
5.4 - Suivi des facteurs de risque vasculaire
5.5 - Dépistage des complications oculaires
5.6 - Dépistage des complications rénales
5.7 - Dépistage des complications neurologiques et prévention de la plaie du pied
5.8 - Dépistage des complications cardio-vasculaires
5.9 - Divers
5.10 - Rythme des consultations
5.11 - Force des recommandations