Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Diabétologie

Table des matières

1 - Diabète : épidémiologie, diagnostic, étiologie

2 - Physiopathologie du diabète de type 1

3 - Physiopathologie du diabète de type 2

4 - Diabète et grossesse

5 - Suivi du patient diabétique de type 2 (ANAES)

6 - Complications du diabète (type 1 et 2)

7 - Acidose lactique

8 - Acidocétose diabétique

9 - Coma hyper-osmolaire

10 - Rétinopathie diabétique

11 - Etude du D.C.C.T : Diabetes Control and Complications Trial Research Group

12 - Etude de l’U.K.P.D.S : United Kingdom Prospective Diabetes Study

13 - Traitement du diabète de type I

14 - Traitement du diabète de type 2

15 - Hypoglycémie


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Chapitre 13 - Traitement du diabète insulino-dépendant ou diabète de type I

 

13.1 - Insulines commerciales et conservation

 

Attention : les délais et durées d’action signalés sont tous très théoriques et peuvent être variables d’un sujet à l’autre.

Les différentes insulines commerciales
Principales préparations Délai d’action Durée d’action
Insulines rapides
Rapide - Insuman
Actrapid Humaine (HM)
Ordinaire (Orgasuline,
Umuline, Insuman)
Analogue rapide (Humalog)
 
15 à 30 minutes
 
 
 
5 minutes
 
4 à 6 heures
 
 
 
3 heures
Insulines semi-retard
NPH
Umuline
Insulatard
Insuman
Monotard humaine
Semi-Lente amorphe
 
1 heure 30 minutes
 
 
 
1 heure 30 minutes
1 heure
 
12 à 16 heures
 
 
 
14 à 18 heures
10 à 12 heures
Insulines retard
Umuline Zinc Composée
Durasuline
IPZ
Ultratard Humaine
Umuline Zinc
 
1 heure 30  minutes
1  heure
3  heures
2 heures
2 heures
 
20 à 24 heures
24 heures
24 heures
24 à 28 heures
24 à 28 heures
Mélange de différentes
insulines

Insuman intermédiaire
  25 % Rapide
  75 % NPH
Mixtard 50
  50 % Actrapid
  50 % Insulatard
Mixtard 10-20-30-40
Profil 10-20-30-40
  (Umuline)
Orgasuline 30 -70
 
 
15 à 30 minutes
 
 
15 à 30 minutes
 
 
15 à 30 minutes
15 à 30 minutes
 
15 à 30 minutes
 
 
12 à 16 heures
 
 
12 à 16 heures
 
 
12 à 16 heures
12 à 16 heures
 
12 à 16 heures

Laboratoire HOECHST = Insuman

Laboratoire LILY = Umuline

Laboratoire NOVO NORDISK = Actrapid, Insulatard, Mixtard, Ultralente

Laboratoire ORGANON = Ordinaire, NPH, Orgasuline

La conservation de l’insuline
L’insuline est stable à 25° pendant 24 - 36 mois. Il n’est donc pas nécessaire de garder le flacon que l’on utilise au réfrigérateur, contrairement aux notions admises. En revanche, les réserves d’insuline doivent être conservées entre 2° et 15° mais elles ne doivent pas être congelées.
Le coton et l’alcool ne sont pas indispensables à la technique d’injection. Une peau propre suffit.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
13.1 - Insulines commerciales et conservation
13.2 - Les règles de l’insulinothérapie
13.3 - Conseils aux patients diabétiques insulino-dépendants pour prévenir et traiter l’hypoglycémie