Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Anatomie du cœur humain

Sommaire

1 - Généralités

2 - Anatomie de surface

3 - Cavités cardiaques

4 - Vascularisation et Innervation


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Chapitre 4 - Vascularisation et Innervation

 

 

4.3 Artère coronaire droite sur une vue oblique antérieure gauche du cœur

Image schcorodte.trsp.gif

En pointillé, sont représentées l’origine de l’aorte avec ses trois sinus de Valsalva et toute la portion de l’artère coronaire droite qui n’est pas visible directement dans cette position.

Cette projection de l’artère est exactement celle qui est obtenue lors d’une angiographie coronaire prise dans cette position.

L’artère coronaire droite, née du sinus de Valsalva droit, chemine dans le sillon auriculo-ventriculaire droit, successivement sur les faces supérieur, antérieure et inférieure du cœur. A la croix des sillons, elle donne l’artère rétro-ventriculaire gauche et se termine en artère inter-ventriculaire inférieure.

Elle est surcroisée, dans la partie moyenne du sillon auriculo-ventriculaire droit, par les veines cardiaques accessoires se jetant directement dans l’oreillette droite.

Ses branches principales sont l’artère du nœud sinusal, l’artère du cônus (ou du cône artériel) et les branches dites marginales destinées à la face antérieure, au bord droit, et à la face inférieure du ventricule droit.

4.4 Le système nodal et sa vascularisation

Image schneuro.trsp.gif

Sur une vue antéro-droite du cœur, les cavités droites, oreillette et ventricule, sont ouvertes, permettant de voir le système nodal et sa vascularisation.

A la jonction de la veine cave supérieure et de l’oreillette droite, est situé le nœud sino auriculaire de Keith et Flack. Au dessus de l’orifice du sinus coronaire, près de l’insertion de la valve septale de la tricuspide, apparaît sous l’endocarde le nœud auriculo-ventriculaire d’Aschoff-Tawara.

Trois faisceaux unissent ces deux nœuds ; l’antérieur et le moyen passent dans la cloison inter-auriculaire, le postérieur suit le sulcus terminalis et contourne par en dehors l’orifice de la veine cave inférieure.

Du nœud auriculo-ventriculaire, part le faisceau de His qui, après avoir donné ses branches gauches, se continue par la branche droite. Celle-ci passe sous l’éperon de Wolf et, certaines de ses fibres s’engagent dans la bandelette ansiforme.

Le nœud auriculo-ventriculaire, le faisceau de His et ses branches sont vascularisés par les artères septales antérieures venues de l’artère inter-ventriculaire antérieure et, par les branches septales inférieures venues de l’artère inter-ventriculaire inférieure. La première de ces branches, née à la croix des sillons, parfois d’ailleurs de l’artère rétro-ventriculaire gauche, est l’artère du nœud de Tawara.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
4.1 - Artère coronaire gauche sur une vue oblique antérieure droite du cœur
4.2 - Artère coronaire gauche et grande veine coronaire sur une vue oblique antérieure gauche du cœur
4.3 - Artère coronaire droite sur une vue oblique antérieure gauche du cœur
4.4 - Le système nodal et sa vascularisation