Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Cancérologie

Sommaire

I - Cancérologie générale

1 - Généralités cliniques

2 - Prévention, dépistage, cancers professionnels

3 - Biologie du cancer

4 - Anatomie pathologique

5 - Bases de la radiothérapie

6 - Principes de la chimiothérapie anti-tumorale

7 - Principe de la prise en charge psychologique du patient cancéreux

II - Localisations

8 - Cancer du testicule

9 - Cancers du col utérin

10 - Cancers de l’endomètre

11 - Cancer du sein

12 - Le cancer de l’ovaire

13 - Cancers bronchiques non à petites cellules

14 - Cancers bronchiques à petites cellules

15 - Cancer de l’œsophage

16 - Les cancers colorectaux

17 - Cancer de l’estomac

18 - Cancers des voies aéro-digestives supérieures


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Partie II - Localisations
Chapitre 9 - Cancers du col utérin

 

 

Auteurs : G. Noël, C. Genestie, A. Votadoro

9.1 Anatomie

L’utérus a la forme d’une poire dont l’extrémité renflée, aplatie de haut en bas, est dirigée vers le haut, alors que l’extrémité rétrécie regarde vers le bas et présente une concavité antérieure. La partie supérieure ou corps de l’utérus possède une face antérieure et une face postérieure. Le Fundus, bombé dépasse l’abouchement des trompes. Le col utérin représente la partie effilée de la poire. Dans l’utérus non gravide celui-ci occupe à peu près le 1/3 inférieur de l’utérus. De forme cyclique, il est dirigé vers le bas et vers l’arrière et pénètre le 1/3 supérieur du vagin, c’est la partie vaginale du col. La partie supra-vaginale du col est entourée de tissus sous péritonéal auquel il est attaché. Le col présente une lèvre antérieure et une lèvre postérieure. Autour du col se présentent les culs de sac vaginaux. L’isthme est la zone de transition entre le col et le corps utérin.

L’utérus est un organe centro-pelvien situé en arrière de la vessie, en avant du rectum et au-dessous de l’intestin grêle et au-dessus du vagin.

L’utérus est amarré à la paroi pelvienne par trois paires de ligaments : les larges, latéralement, les ligaments ronds en avant et les ligaments utéro-sacrés en arrière.

Anatomo-pathologiquement, l’exocol est recouvert d’une muqueuse malpighienne, l’endocol d’une muqueuse glandulaire. La frontière est appelée la zone de jonction.

9.2 Epidémiologie

Il s’agit du deuxième cancer dans le monde. Dans les pays en voie de développement, il représente 80 % des cas de cancer. C’est aussi le cancer le plus fréquemment cause de décès.

Région à haute incidence : Amérique Latine, Afrique sub-Saharienne, Asie du sud-est.

Région à faible incidence : Europe de l’Ouest, Amérique du Nord, Chine.

Les populations rurales de ces régions ont une incidence plus importante.

Dans les pays de moindre incidence, la mortalité a diminué ces 40 dernières années du fait du dépistage associé à une diminution des facteurs de risque. Cependant la fréquence des cancers in situ est en augmentation.

L’âge moyen au diagnostic est de 51 ans, le pic de fréquence est situé entre 48 et 55 ans.

Une augmentation de l’incidence des adénocarcinomes du col utérin et des cancers du col utérin lié au papillomavirus (chez les femmes de moins de 50 ans) a été remarquée.

Il existe des différences raciales aux Etats Unis : incidence : blancs 7,6/100 000 femmes/an, noirs : 12/100 000 femmes/an, mortalité : blanc : 2,2/100 000 femmes/an, noir : 5,7/100 000 femmes/an.

9.3 Facteurs de risque de cancer du col

Bas niveau socio-économique

Précocité des rapports sexuels (< 18 ans) du fait de l’immaturité de la zone de jonction

Nombreux partenaires (de la femme ou du conjoint)

Grossesses précoces et nombreuses

Prostitution

Infections virales

HPV de type 2

papillomavirus (16, 18, 31, 33, 35, 39)

HPV et cancer du col utérin
Dans une recherche systématique de l’ADN des HPV par PCR dans un groupe de 146 patientes suivies par Nagakawa (1996), les différences suivantes ont été mises en évidence :
  • sur 146 patientes présentant un cancer du col
    18 % HPV 16    
    38 % HPV 18    
    32 % HPV autres    
    11 % pas de HPV    
  • âge moyen d’apparition du cancer du col
    HPV 16 55 ans    
    HPV18 46 ans    
    HPV autres 63 ans    
    pas d’HPV 58 ans    
  • adénocarcinome en fonction de l’HPV      
    HPV 16 13 %    
    HPV autres 9 %    
    HPV 18 52 %    
    pas de HPV 29 %    

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
9.1 - Anatomie
9.2 - Epidémiologie
9.3 - Facteurs de risque de cancer du col
9.4 - Anatomopathologie