Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Cancérologie

Sommaire

I - Cancérologie générale

1 - Généralités cliniques

2 - Prévention, dépistage, cancers professionnels

3 - Biologie du cancer

4 - Anatomie pathologique

5 - Bases de la radiothérapie

6 - Principes de la chimiothérapie anti-tumorale

7 - Principe de la prise en charge psychologique du patient cancéreux

II - Localisations

8 - Cancer du testicule

9 - Cancers du col utérin

10 - Cancers de l’endomètre

11 - Cancer du sein

12 - Le cancer de l’ovaire

13 - Cancers bronchiques non à petites cellules

14 - Cancers bronchiques à petites cellules

15 - Cancer de l’œsophage

16 - Les cancers colorectaux

17 - Cancer de l’estomac

18 - Cancers des voies aéro-digestives supérieures


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Partie II - Localisations
Chapitre 17 - Cancer de l’estomac

 

 

17.5 Diagnostic

La sémiologie clinique du cancer gastrique est non spécifique. Les signes d’appels peuvent être :

  • un syndrome dyspeptique
  • des vomissements
  • un syndrome ulcéreux
  • une complication hémorragique ou perforative
  • une anorexie isolée ou une altération de l’état général
  • une anémie
  • un syndrome paranéoplasique (phlébite…)
  • une manifestation liée à une localisation métastatique
  • Il faut penser au cancer de l’estomac (ainsi qu’aux autres cancers digestifs) devant la découverte d’une adénopathie sus-claviculaire gauche (Troisier) ou axillaire gauche à l’examen clinique.

L’endoscopie permet de localiser, d’estimer la taille et de préciser l’aspect de la tumeur. Le diagnostic repose sur les biopsies multiples réalisées pendant l’endoscopie.

En cas d’ulcère gastrique, les biopsies doivent être dirigées et multiples afin de ne pas méconnaître un cancer sous-jacent (toute ulcération gastrique nécessite 10 à 12 biopsies sur ses berges pour éliminer un cancer). De plus un contrôle endoscopique avec répétition des biopsies en cas de lésion persistante est indispensable 8 semaines après le début du traitement.

Une fois le diagnostic établi le bilan d’extension ainsi que le bilan d’opérabilité sont réalisés.

Examen clinique : Recherche d’une adénopathie sus-claviculaire gauche et/ou d’une adénopathie axillaire gauche, d’une ascite, d’une masse palpable, d’une hépatomégalie.

Examens complémentaires :

Sanguins
Bilan hépatique, ionogramme sanguin
Dosage des marqueurs ACE et Ca19-9. Le CA 125 et les βHCG peuvent être élevés mais de façon plus rare et ne doivent pas être demandés en pratique courante. Les marqueurs tumoraux n’ont aucune valeur diagnostique mais ont parfois une certaine utilité dans le suivi des patients.
Imagerie
Scanner thoraco-abdominal

Le but de ces examens étant essentiellement d’éliminer une localisation métastatique pulmonaire, hépatique, péritonéale (ascite) ou autre qui contre indiquerait un geste chirurgical. Même le scanner est assez peu informatif sur le degré d’envahissement de la paroi gastrique ou sur l’extension ganglionnaire.

Une écho-endoscopie peut améliorer la précision du bilan d’extension locorégional (précise le degré d’envahissement pariétal au niveau gastrique et le degré d’envahissement des ganglions péri gastriques), néanmoins cet examen n’est pas systématique.

17.6 Classification

La classification TNM est la plus utilisée. Elle est anatomopathologique. Il s’agit d’un pTNM

Tumeur Primitive (T)
 
Tx Inconnu
Tis Atteinte intra-épithéliale
T1 Atteinte de la sous-muqueuse
T2 Atteinte musculeuse ou sous-séreuse
T3 Atteinte Séreuse
T4 Atteinte des structures adjacentes
 
Adénopathies Régionales (N)
 
Nx Inconnu
N0 Pas d’envahissement
N1 Envahissement de 1 à 6 gg
N2 Envahissement de 7 à 15 gg
N3 Envahissement de plus de 15 gg
 
Métatases à distance (M)
Mx Inconnu
M0 Pas de métastases
M1 Métastases à distance

NB : Pour appliquer correctement cette classification il faut plus de 15 ganglions à l’analyse histologique.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
17.1 - Epidémiologie
17.2 - Etiologie
17.3 - Anatomie
17.4 - Anatomie pathologique
17.5 - Diagnostic
17.6 - Classification
17.7 - Le traitement chirurgical du cancer de l’estomac
17.8 - Les résultats
17.9 - Facteurs pronostiques
17.10 - Traitement des formes métastatiques