Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Cancérologie

Sommaire

I - Cancérologie générale

1 - Généralités cliniques

2 - Prévention, dépistage, cancers professionnels

3 - Biologie du cancer

4 - Anatomie pathologique

5 - Bases de la radiothérapie

6 - Principes de la chimiothérapie anti-tumorale

7 - Principe de la prise en charge psychologique du patient cancéreux

II - Localisations

8 - Cancer du testicule

9 - Cancers du col utérin

10 - Cancers de l’endomètre

11 - Cancer du sein

12 - Le cancer de l’ovaire

13 - Cancers bronchiques non à petites cellules

14 - Cancers bronchiques à petites cellules

15 - Cancer de l’œsophage

16 - Les cancers colorectaux

17 - Cancer de l’estomac

18 - Cancers des voies aéro-digestives supérieures


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Partie II - Localisations
Chapitre 16 - Les cancers colorectaux

 

 

16.7 Traitements des cancers colorectaux métastatiques

En phase métastatique, l’espérance de vie est de l’ordre de 2 ans et la chimiothérapie n’est que palliative.

Quand les métastases ne sont pas opérables on propose une chimiothérapie qui comportera au moins une association de 5 Fluorouracile et d’acide folinique. Afin d’augmenter les taux de réponses mais aussi la survie on y associe de l’Oxaliplatine ou de l’Irinotecan. Ces protocoles de chimiothérapie se font habituellement tous les 15 jours et on évalue la réponse tous les 3 mois.

Effets secondaires principaux de ces drogues :

  5 Fluorouracile = diarrhée, mucite, syndromes pied-main        
  Oxaliplatine = neurotoxicité, toxicité hématologique        
  Irinotecan = toxicité hématologique, toxicité digestive, syndrome cholinérique aigu.        

16.8 Surveillance des patients traités pour un cancer colorectal

La recherche de récidives est faite systématiquement.

Les 3 premières années tous les 4 mois pour les stades C et tous les 6 mois pour les stades B avec : examen clinique en particulier TR ou examen de la cicatrice périnéale, radiographies pulmonaires F+P, écho abdomino-pelvienne et écho-endoscopie pour les tumeurs du rectum + coloscopie tous les ans pendant 3 ans, + surveillance régulière de l’ACE.

16.9 Pronostic

Quatre vingt pour cent des malades décédant d’un cancer colorectal ont des métastases hépatiques. Dans 25 à 30 % des cas, ces métastases hépatiques sont synchrones de la tumeur primitive (diagnostic simultané ou dans les 3 mois). Des métastases hépatiques métachrones apparaissent dans la même proportion le plus souvent (2 cas/3) dans les 3 premières années. Seules 10 % de ces métastases hépatiques sont résécables par hépatectomie partielle (la transplantation hépatique est contre indiquée), 25 % d’entre eux sont en vie à 5 ans après la résection hépatique.

Pour les tumeurs localement résécables mais d’emblée métastatiques avec des métastases également résécables : on propose une résection à visée curatrice du rectum plus ou moins radiothérapie, puis une phase de chimiothérapie et dans un second temps une exérèse des métastases si cela est possible.

Survie à 5 ans après résection de la tumeur primitive :

  • pTis (in situ) = 100 %
  • pT1 (A) et pT2N0M0 (B1) = 85 - 100 % à 5 ans (la chirurgie seule suffit)
  • pT3N0M0 (B2) = 65 - 75 %
  • pTx quel qu’il soit N1-2M0 (C1-C2) =
    25 %         - 50 % à 5 ans
    (N2) (N1)
    ≥ 4 ganglions < 4 ganglions

  • pTN quelqu’ils soient M1 (D) = 0 à 5 ans.
    Résécabilité métastase 10 % des cas survie à 5 ans = 25 %

Survies à 5 ans sans chirurgie (T4 et M1) : 0 à 5 ans.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
16.1 - Epidémiologie des cancers colorectaux
16.2 - Rappel histologique
16.3 - Diagnostic
16.4 - Facteurs pronostiques et classification
16.5 - Traitements des cancers coliques localisés
16.6 - Traitements des cancers rectaux localisés
16.7 - Traitements des cancers colorectaux métastatiques
16.8 - Surveillance des patients traités pour un cancer colorectal
16.9 - Pronostic
16.10 - Dix points essentiels sur cancer colique
16.11 - Dix points essentiels sur cancer du rectum non métastatique