Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Cancérologie

Sommaire

I - Cancérologie générale

1 - Généralités cliniques

2 - Prévention, dépistage, cancers professionnels

3 - Biologie du cancer

4 - Anatomie pathologique

5 - Bases de la radiothérapie

6 - Principes de la chimiothérapie anti-tumorale

7 - Principe de la prise en charge psychologique du patient cancéreux

II - Localisations

8 - Cancer du testicule

9 - Cancers du col utérin

10 - Cancers de l’endomètre

11 - Cancer du sein

12 - Le cancer de l’ovaire

13 - Cancers bronchiques non à petites cellules

14 - Cancers bronchiques à petites cellules

15 - Cancer de l’œsophage

16 - Les cancers colorectaux

17 - Cancer de l’estomac

18 - Cancers des voies aéro-digestives supérieures


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Partie II - Localisations
Chapitre 16 - Les cancers colorectaux

 

16.10 - Dix points essentiels sur cancer colique

 

Auteurs : Racadot Séverine, Gutierrez Maya, Mansourbakht Touraj

28/04/03

  1. Epidémiologie des cancers colo-rectaux : les plus fréquents tout sexe confondu (premier cancer chez la femme : cancer du sein et chez l’homme : cancer prostate). 33 500 nouveaux cas par an en France (35 % cancers rectaux et 65 % cancers coliques) / Age moyen au diagnostic : 70 ans.
  2. Lésion précancéreuse : Adénome = tumeur épithéliale bénigne comportant des degrés variables de dysplasie. La survenue d’un adénome précède de 9 ans la survenue d’un cancer. Importance de la taille de l’adénome : si > 1 cm = risque de 25 % pour qu’il devienne un cancer. Importance de la composante villeuse de l’adénome qui est associée à un risque plus élevé de cancérisation. Importance du degré de dysplasie de l’adénome.
  3. Sujets à risque très élevé : cancers héréditaires autosomiques :
    Polypose adénomateuse familiale (PAF) (< 1 % cancers colo-rectaux).
    Cancers colo-rectaux sans polypes : Syndrome de Lynch (= HNPCC ou hereditary non polyposis colon cancer) (1 à 5 % cancers colo-rectaux)
    Surveillance : PAF : rectosigmoïdoscopie annuelle dès la puberté ; HNPCC : coloscopie tous les 2 ans dès 25 ans (+ examen gynéco avec échoendovaginale dès 30 ans).
  4. Sujets à risque élevé : parents du premier degré atteint d’un cancer colo-rectal (×2), ATCD familial d’adénome colorectal > 1 cm (×2) ; ATCD personnel cancer colo-rectal (×2) ; rectocolique ulcéro-hémorragique (×14,8) ; pancolite (×2,8) ; cancers de l’ovaire, du corps utérin et du sein (×2). Surveillance par une coloscopie avant 60 ans si ATCD de parent du premier degré atteint, puis tous les 5 ans. Si ATCD personnel d’adénomes > 1 cm ou à contingent villeux : coloscopie à 3 ans puis tous les 5 ans.
  5. Signes cliniques : troubles du transit, douleurs abdominales, rectorragies, anémie,hépatomégalie, complications (occlusion, perforation tumorale)…
  6. Examens para-cliniques morphologiques : coloscopie totale, TDM abdomino-pelvien (foie, adénopathies pelviennes), RP, bilan biologique, ACE.
    Siège des cancers colo-rectaux : 50 % rectosigmoïde, 15 % caecum, 15 % colon ascendant, 12 % colon descendant, 8 % colon transverse.
    Histologie : obtenue par une biopsie : adénocarcinome lieberkünien (80 % des cas), adénocarcinome mucineux ou colloïde muqueux (10 % des cas).
  7. Classification TNM (UICC 1998), avec T1 = la tumeur envahit la sous-muqueuse sans la dépasser, T2 = la tumeur envahit la musculeuse sans la dépasser, T3 = la tumeur envahit à travers la musculeuse, la sous-séreuse et le tissu péricolique non péritonéalisé ou le tissu périrectal ; T4 = la tumeur perfore le péritoine viscéral et/ou envahit les organes de voisinage, N0 = absence de métastase ganglionnaire ; N1 = métastases ganglionnaires < ou = 3 ; N2 = métastases ganglionnaires > 3 ; M0 = absence de métastases ; M1 = présence de métastases.
  8. Traitement curatif = chirurgical : avec une exérèse de la tumeur (avec des marges de tissu sain), des vaisseaux et du mésocolon contenant les canaux et les ganglions lymphatiques. La chirurgie doit être carcinologique. Il faut au moins 8 ganglions prélevés. Les vaisseaux doivent être liés en premier avant la mobilisation de la tumeur pour prévenir le risque d’embols néoplasiques vers le foie. « No touch » = exclusion endoluminale et péritonéale de la tumeur (ligature de part et d’autre de la tumeur qui est entourée d’une compresse). Le type de résection est conditionné par la vascularisation du colon et par le drainage lymphatique
    Facteurs histopronostiques : niveau d’invasion de la tumeur dans la paroi, extension ganglionnaire, caractère complet ou non de l’exérèse.
    Traitement adjuvant à la chirurgie (c’est à dire après la chirurgie) : pas de radiothérapie mais chimiothérapie à base de 5 Flurouracile (5 FU) et d’acide folinique s’il y a un envahissement ganglionnaire. Une cure de chimiothérapie tous les 15 jours et pendant 6 mois.(risque de rechute 50
    Effets secondaires : diarrhée, mucite, syndrome pied-main.
  9. Traitement du cancer colique métastatique : Métastases les plus fréquentes : hépatiques, puis pulmonaires. Si possible : traitement chirurgical des métastases, sinon chimiothérapie afin éventuellement de rendre ces dernières opérables. Chimiothérapie tous les 15 jours avec évaluation tous les 3 mois. Drogues utilisées : 5FU, Oxaliplatine, Irinotécan.
  10. Surveillance : régulière et tous les 3 mois les 2 premières années puis tous les 6 mois pendant 3 ans et tous les ans à vie. La surveillance comprend un examen clinique (TR ou examen de la cicatrice périnéale), une RP, une échographie abdomino-pelvienne, une surveillance régulière de l’ACE et une coloscopie tous les ans pendant 3 ans.
    Survie globale tout stade confondu à 5 ans = 40 % (stade I =85 à 95 %, stade II = 60 à 80 %, stade III = 30 à 60 % )

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
16.1 - Epidémiologie des cancers colorectaux
16.2 - Rappel histologique
16.3 - Diagnostic
16.4 - Facteurs pronostiques et classification
16.5 - Traitements des cancers coliques localisés
16.6 - Traitements des cancers rectaux localisés
16.7 - Traitements des cancers colorectaux métastatiques
16.8 - Surveillance des patients traités pour un cancer colorectal
16.9 - Pronostic
16.10 - Dix points essentiels sur cancer colique
16.11 - Dix points essentiels sur cancer du rectum non métastatique