Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Cancérologie

Sommaire

I - Cancérologie générale

1 - Généralités cliniques

2 - Prévention, dépistage, cancers professionnels

3 - Biologie du cancer

4 - Anatomie pathologique

5 - Bases de la radiothérapie

6 - Principes de la chimiothérapie anti-tumorale

7 - Principe de la prise en charge psychologique du patient cancéreux

II - Localisations

8 - Cancer du testicule

9 - Cancers du col utérin

10 - Cancers de l’endomètre

11 - Cancer du sein

12 - Le cancer de l’ovaire

13 - Cancers bronchiques non à petites cellules

14 - Cancers bronchiques à petites cellules

15 - Cancer de l’œsophage

16 - Les cancers colorectaux

17 - Cancer de l’estomac

18 - Cancers des voies aéro-digestives supérieures


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Partie II - Localisations
Chapitre 13 - Cancers bronchiques non à petites cellules

 

13.7 - Circonstances de découverte

 

  • Le diagnostic est toujours histologique.
  • Tout symptôme thoracique ou extra-thoracique chez un fumeur doit faire évoquer la possibilité d’un cancer bronchique et faire pratiquer : un examen clinique complet, une radiographie thoracique de face et de profil et, en cas d’anomalie, une endoscopie bronchique.
  • 10 à 15 % des CBNPC surviennent chez des non-fumeurs
  • 10 % des CBNPC sont asymptomatiques.
  • Les circonstances sont variables :
    • Signes thoraciques :
      • Respiratoires
      • extension
        • Médiastin
        • Paroi
    • Signes extra-thoracique :
      • Généraux
      • Métastases
      • Paranéoplasiques

13.7.1 Signes thoraciques

13.7.1.1 Signes Fonctionnels respiratoires

  • Toux persistante ou modification de la toux chez un bronchopathe chronique
  • Hémoptysie, quelle que soit son abondance
  • Dyspnée ou majoration de la dyspnée
  • Infections pulmonaires traînantes ou répétées dans le même territoire

13.7.1.2 Signes fonctionnels témoignant déjà d’une extension

Soit vers le médiastin :
  • Trachée : dyspnée inspiratoire, toux, wheezing.
  • Nerf récurrent gauche : dysphonie avec voix bitonale par atteinte du nerf récurrent qui vient « cravater » par en dessous la crosse aortique.
  • Nerf sympathique : Syndrome de Claude-Bernard-Horner (myosis, ptôsis, énophtalmie) par compression homolatérale.
  • Nerf phrénique : hoquet ou dyspnée par paralysie d’une hémicoupole diaphragmatique.
  • Vaisseaux : Syndrome cave supérieur par compression, thrombose ou envahissement de la veine cave supérieure (vertiges, malaises, bourdonnements d’oreille, céphalées, voire obnubilation, bouffissure de la face et des paupières, circulation veineuse collatérale thoracique supérieure, œdème en pèlerine, cyanose du visage et de la partie supérieure du thorax majorée lors de la toux, turgescence jugulaire).
  • Œsophage : dysphagie de type néoplasique, progressive, aux solides puis aux liquides.
  • Péricarde : troubles du rythme, péricardite symptomatique ou non.
Soit vers la paroi :
Le maître-symptôme est la douleur par atteinte de la plèvre pariétale ou la paroi osseuse. Un cas particulier est représenté par le syndrome de Pancoast-Tobias.
Le syndrome de Pancoat-Tobias associe dans sa forme typique (Pancoast 1924, Tobias 1932) :
  • Une tumeur de l’apex, exceptionnellement bénigne (indispensable)
  • Des signes radiculaires (atteinte du plexus brachial inférieur) : début par une douleur postérieure de l’épaule, puis radiculaires C8 - D1 : des atteintes sensisitives puis motrices avec hypotrophie des loges musculaires (thénar et hypothénar) se voient tardivement.
  • Des signes sympathiques : le syndrome de Claude-Bernard-Horner (ptosis, myosis, énophtalmie)
  • Des signes osseux : une lyse costale de l’arc postérieur des 1ère, 2ème et parfois 3ème côte, d’abord au niveau de l’articulation costo-vertébrale puis s’étendant à toute la côte et la vertèbre.

13.7.2 Signes Extra-thoraciques

  • Altération de l’état général (AEG avec amaigrissement, asthénie, anorexie)
  • Tous les signes fonctionnels en rapport avec les métastases :
    • Ganglionnaires : adénopathies sus-claviculaires
    • Cérébrales : signes neurologiques
    • Osseuses : douleurs, fractures
    • Hépatiques : ictère, douleur
    • Cutanés : nodules sous-cutanés.
  • Les syndromes paranéoplasiques
    • Hypercalcémie maligne (épidermoïdes) par sécrétion tumorale d’un peptide analogue de la PTH (parathormone). Biologiquement, les phosphatases alcalines sont normales, la phosphorémie basse et la scintigraphie osseuse normale, contrairement aux hypercalcémies des métastases osseuses.
    • Hippocratisme digital (HD) isolé ou dans le cadre d’une ostéo-arthropathie pneumique hypertrophiante de Pierre-Marie-Bamberger qui associe :
      • HD : ongle déformé en verre de montre, strié, doigts en baguette de tambour, hypertrophie des doigts, boudinés.
      • Douleurs articulaires inflammatoires au niveau des doigts.
      • Troubles vasomoteurs locaux : cyanose, ondulation, paresthésie
      • Signes radiologiques : aposition péricostée diaphysaire, déminéralisation emphysaire.
      • Essentiellement dans les CBNPC (80 %) notamment les épidermoïdes (75 %). Autres causes : fibrose pulmonaire et suppuration pulmonaire profonde surtout.
    • Embolies pulmonaires et phlébites récidivantes (épidermoïdes)
    • Manifestations dermatologiques : Acanthosis Nigricans (adénocarcinome), dermato-myosite.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
13.1 - Epidémiologie des cancers bronchiques
13.2 - Etiologie
13.3 - Biologie du CBNPC
13.4 - Anatomopathologie
13.5 - Stades anatomo-cliniques
13.6 - Apports de l’examen anatomopathologique
13.7 - Circonstances de découverte
13.8 - Diagnostic
13.9 - Bilan d’évaluation : extension, opérabilité
13.10 - Evolution, pronostic
13.11 - Traitement
13.12 - Conclusion en 10 points clés
13.7.1 - Signes thoraciques
13.7.2 - Signes Extra-thoraciques
13.7.1.1 - Signes Fonctionnels respiratoires
13.7.1.2 - Signes fonctionnels témoignant déjà d’une extension