Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Annales de Biostatistique

Liste des exercices

1 - Concours Nouméa 2008

2 - Concours 2007

3 - Concours Nouméa 2007

4 - Concours 2006

5 - Concours Nouméa 2006

6 - Concours 2005

7 - Concours Nouméa 2005

8 - Concours 2004

9 - Concours Nouméa 2004

10 - Concours 2003

11 - Concours Nouméa 2003

12 - Concours 2002

13 - Concours 2001

14 - Concours 2000

15 - Concours 1999

16 - Concours 1998


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


4 - Concours 2006

 

Exercice 4 - (5 QCM)

 

4.1
 

Dans une population comportant 10 % de personnes atteintes d’une certaine maladie, on constitue 2 échantillons indépendants, l’un de 144 personnes atteintes (groupe M), l’autre de 256 non atteintes (groupe N).

Parmi les malades on observe 130 personnes possédant un signe S, mais seulement 51 ont ce signe chez les non malades. On veut évaluer l’intérêt de ce signe dans le diagnostic de la maladie.

  1. Il y a 144 vrais positifs observés
  2. Il y a 130 vrais positifs observés
  3. Il y a 181 vrais positifs observés
  4. On ne peut pas calculer la sensibilité
  5. En notant VP (respectivement FP) le nombre de vrais (respectivement faux) positifs observés la valeur prédictive positive peut s’estimer par Image graphique3333.trsp.gif

 
4.2
 

Les réponses sont indépendantes de la QCM précédente.

Les résultats sont calculés à 0,001 près

  1. La sensibilité varie avec la prévalence de la maladie
  2. La valeur prédictive positive varie avec la prévalence de la maladie
  3. La sensibilité est estimée à 0,903
  4. La valeur prédictive positive est estimée à 0,335
  5. La valeur prédictive positive est estimée à 0,718

 
4.3
 

Les réponses ne sont pas indépendantes de la QCM précédente.

Les résultats sont calculés à 0,001 près

  1. [0,849 ; 0,957] est un intervalle de confiance de niveau 0,94 pour la sensibilité
  2. [0,849 ; 0,957] est un intervalle de confiance de niveau 0,95 pour la sensibilité
  3. [0,849 ; 0,957] est un intervalle de confiance de niveau 0,97 pour la sensibilité
  4. Au niveau 98 %, les conditions de validité du calcul de l’intervalle de confiance de la sensibilité ne sont pas vérifiées
  5. Ces conditions ne sont pas vérifiées au niveau 99 %

 
4.4
 

Les réponses sont indépendantes des réponses aux QCM précédentes.

On note ICSe1-α l’intervalle de confiance de niveau 1 - α pour la sensibilité et ICSp1-α l’intervalle de confiance de niveau 1 - α pour la spécificité

  1. Pr(Se ICSe1-α) = α
  2. Pr(Se ICSe1-α) = 1 - α
  3. Pr[(Se ICSe1-α) ∩ (Sp ICSp1-α)] = α
  4. Pr[(Se ICSe1-α) ∩ (Sp ICSp1-α)] = (1 - α)2
  5. Pr[(Se ICSe1-α) ∩ (Sp ICSp1-α)] = 1 - α2

 
4.5
 

Les réponses ne sont pas indépendantes des réponses aux QCM précédentes.

On veut calculer un intervalle de confiance ICVPP pour la valeur prédictive positive à partir des intervalles de confiance ICSe1-α et ICSp1-α. On admettra que la borne inférieure (resp. supérieure) de ICVPP se calcule à partir des bornes inférieures (resp. supérieures) de ICSe1-α et ICSp1-α.

On veut que la VPP ait une probabilité de 0,94 de se trouver dans l’intervalle ICVPP.

Les résultats sont calculés à 0,001 près.

  1. Compte tenu de la précision de la table, il faut utiliser les intervalles ICSe1-α et ICSp1-α calculés avec α = 0,06
  2. Compte tenu de la précision de la table, il faut utiliser les intervalles ICSe1-α et ICSp1-α calculés avec α = 0,03
  3. La borne inférieure de ICVPP est 0,272
  4. La borne supérieure de ICVPP est 0,398
  5. Il y a moins de 6 chances sur cent pour qu’un patient présentant le signe ait un risque d’être atteint supérieur à 0,423

 
 
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
Exercice 1  - (1 QCM)
Exercice 2  - (3 QCM)
Exercice 3  - (2 QCM)
Exercice 4  - (5 QCM)
Exercice 5  - (1 QCM)
Exercice 6  - (1 QCM)
Exercice 7  - (2 QCM)
Exercice 8  - (3 QCM)
Exercice 9  - (2 QCM)