Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Annales de Biostatistique

Liste des exercices

1 - Concours Nouméa 2008

2 - Concours 2007

3 - Concours Nouméa 2007

4 - Concours 2006

5 - Concours Nouméa 2006

6 - Concours 2005

7 - Concours Nouméa 2005

8 - Concours 2004

9 - Concours Nouméa 2004

10 - Concours 2003

11 - Concours Nouméa 2003

12 - Concours 2002

13 - Concours 2001

14 - Concours 2000

15 - Concours 1999

16 - Concours 1998


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


11 - Concours Nouméa 2003

 

Exercice 3 - (QCM - 6 points)

 

Partie I (2 points)

Les sensibilités respectives de deux tests T1 et T2 de dépistage d’une infection virale sont Se1 et Se2. Les résultats des deux tests sont indépendants dans la population des malades infectés.

3.1
 

Quelle serait la sensibilité d’un nouveau test T3 considéré comme positif si T1 et T2 le sont en même temps ?

  1. Se1 + Se2
  2. Se1 × Se2
  3. Se1 + Se2 - Se1 × Se2
  4. (1 - Se1) × (1 - Se2)
  5. On ne peut pas la calculer

 
3.2
 

Même question pour un test T4 considéré comme positif si au moins un des tests T1 et T2 est positif.

  1. Se1 + Se2
  2. Se1 × Se2
  3. Se1 + Se2 - Se1 × Se2
  4. (1 - Se1) × (1 - Se2)
  5. On ne peut pas la calculer

 
3.3
 

Dans un contexte de dépistage, quel test choisiriez-vous parmi les quatre proposés ?

  1. T1
  2. T2
  3. T3
  4. T4
  5. On ne peut pas savoir

 
Partie II (2 points)

Dans le cadre du traitement d’un type de cancer, on a le choix entre deux modalités thérapeutiques : chirurgie seule ou chirurgie associée à une chimiothérapie. Chaque modalité peut conduire soit au succès, soit à un échec. L’ensemble du problème décisionnel est représenté par l’arbre ci-dessous :

Image graphique235235.trsp.gif

3.4
 

Quelle est la valeur manquante dans le losange ?

  1. 1 - p
  2. 90
  3. 0,5
  4. 0,4
  5. On ne peut pas la calculer

 
3.5
 

Le p de l’arbre indique :

  1. la proportion de succès après chirurgie et chimiothérapie
  2. la proportion de patients traités par chirurgie et chimiothérapie
  3. la proportion de succès
  4. la proportion de patients entrant dans l’étude
  5. le degré de signification du test

 
3.6
 

L’utilité moyenne de la chirurgie associée à la chimiothérapie est

  1. 80
  2. 80p
  3. 50
  4. 1 - p
  5. 0

 
3.7
 

Il sera préférable d’associer la chimiothérapie à la chirurgie

  1. en toute circonstance
  2. si p est supérieur à 0,5
  3. si p est inférieur à 0,6
  4. si p est supérieur à 0,8
  5. en aucune circonstance

 
Partie III (2 points)

On réalise une expérience pour étudier un nouveau test diagnostique. On constitue le groupe I en tirant au sort 100 individus dans la population des malades infectés et le groupe NI en tirant au sort 100 individus dans la population des sujets non infectés. Le test est positif chez 80 patients du groupe I et chez 10 sujets du groupe NI.

3.8
 

A partir de ces données, à quelle valeur pouvez-vous estimer la prévalence de l’infection ?

  1. 0,2
  2. 0,4
  3. 0,5
  4. 0,8
  5. On ne peut pas l’estimer

 
3.9
 

Quelle est la meilleure estimation ponctuelle de la sensibilité de ce nouveau test ?

  1. 0,2
  2. 0,4
  3. 0,45
  4. 0,8
  5. 0,89

 
3.10
 

En vous basant sur ces données, sur combien de personnes faudrait-il pratiquer le test pour estimer la spécificité par un intervalle de confiance de niveau 95 % de longueur 0,02 (la longueur est la différence entre les bornes supérieure et inférieure de l’intervalle).

Choisir la valeur la plus proche.

  1. 59
  2. 79
  3. 1025
  4. 3457
  5. 6147

 
 
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
Exercice 1  - (7 points)
Exercice 2  - (7 points)
Exercice 3  - (QCM - 6 points)