Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Structures fonctions

Plan du cours

Objectifs

I - Introduction

1 - Définitions

II - Protéines transporteuses

2 - Définitions

3 - L’hémoglobine

III - Récepteurs

4 - Définitions

5 - Le récepteur des LDL

IV - Enzymes

6 - Définitions

7 - La ribonucléase

V - Protéines contractiles

8 - Définitions

9 - Le muscle strié

VI - Protéines immunitaires

10 - Définitions

11 - Les immunoglobulines

VII - Glycoprotéines

12 - Définitions

13 - Les glycoprotéines


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Partie II - Protéines transporteuses
Chapitre 2 - Définitions

 

2.1 - Protéine transporteuse

 

Image SF_01_PICT.jpg
SF 01

  • Les protéines, par la diversité des acides aminés dont elles sont constituées et par la variation infinie de leurs structures primaires, peuvent assurer de multiples fonctions dans un organisme vivant.
  • La plus simple de ces fonctions est de fixer une molécule de manière spécifique. Cela implique que la protéine est capable de reconnaître cette molécule et qu’elle peut créer une liaison plus ou moins forte avec elle.
  • On appelle ligand la molécule ainsi reconnue spécifiquement et site de fixation les radicaux des acides aminés qui participent à l’établissement des liaisons avec le ligand.
  • Une protéine capable de fixer un ligand dans un endroit et de le relacher dans un autre effectue un transport de ce ligand. Ce transport peut s’effectuer d’un compartiment cellulaire vers un autre (cytoplasme → noyau, par exemple), ou bien à travers une membrane, ou encore dans la circulation sanguine d’un tissu vers un autre tissu. Pour que le transport soit efficace, il faut que l’affinité protéine transporteuse/ligand soit plus grande au point de départ qu’au point d’arrivée.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
2.1 - Protéine transporteuse