Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Structures fonctions

Plan du cours

Objectifs

I - Introduction

1 - Définitions

II - Protéines transporteuses

2 - Définitions

3 - L’hémoglobine

III - Récepteurs

4 - Définitions

5 - Le récepteur des LDL

IV - Enzymes

6 - Définitions

7 - La ribonucléase

V - Protéines contractiles

8 - Définitions

9 - Le muscle strié

VI - Protéines immunitaires

10 - Définitions

11 - Les immunoglobulines

VII - Glycoprotéines

12 - Définitions

13 - Les glycoprotéines


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Partie VI - Protéines immunitaires
Chapitre 10 - Définitions

 

10.1 - Immunoglobuline

 

Image SF_41_PICT.jpg
SF 41

  • Les immunoglobulines sont des protéines plasmatiques dont la fonction (anticorps) est de reconnaître spécifiquement des macromolécules biologiques étrangères à l’organisme (antigènes) apportées principalement par l’alimentation, la respiration ou par les invasions microbiennes ou virales.
  • Les immunoglobulines ont un pHi élevé et migrent en électrophorèse dans la zone des γ-globulines ou des β2-globulines.
  • Les immunoglobulines sont composées de plusieurs types de sous-unités (chaînes), de masses différentes (chaînes lourdes, chaînes légères), provenant de gènes structuraux susceptibles de combinaisons et de remaniements variables.
  • L’extrémité commune des chaînes lourdes et des chaînes légères est très variable en structure primaire et adaptée à la reconnaissance spécifique d’un antigène : les sites impliqués dans cette reconnaissance sont qualifiés de régions hypervariables.
  • La partie constante de la structure des immunoglobulines est responsable de leurs fonctions effectrices : fixation du complément, lyse antibactérienne, activité antivirale.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
10.1 - Immunoglobuline