Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Respiration Mitochondriale

Plan du cours

Objectifs

I - Les coenzymes transporteurs d’énergie

1 - Le coenzyme ATP/ADP

2 - Le coenzyme GTP/GDP

3 - Réactions couplées par transfert de phosphate

II - Les oxydations

4 - Couples d’oxydoréduction

5 - Exemples de couples d’oxydoréduction

III - La chaîne respiratoire mitochondriale

6 - Chaîne Respiratoire Mitochondriale = CRM

7 - Bilans et schémas généraux de la CRM

8 - Inhibiteurs et découplants de la CRM

9 - Théorie chimio-osmotique (Mitchell)

IV - Navettes mitochondriales

10 - La navette malate/aspartate

11 - La navette du glycérophosphate


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Partie II - Les oxydations
Chapitre 4 - Couples d’oxydoréduction

 

4.4 - Réaction d’oxydoréduction couplée

 

Image RM_15_PICT.jpg
RM 15

  • Détaillons un peu ces échanges :
  • Soit le composé A réduit qui est la forme la plus riche en électrons des molécules d’un couple d’oxydoréduction A réduit/A oxydé. Le passage à la forme A oxydé s’accompagne d’une perte de 2 électrons et d’une certaine quantité d’énergie, d’autant plus élevée que le potentiel standard de ce couple est plus bas.
  • Soit le composé B oxydé qui est la forme la moins riche en électrons des molécules d’un couple d’oxydoréduction B réduit/B oxydé. Le passage à la forme B réduit ne peut se faire qu’en apportant 2 électrons et une certaine quantité d’énergie, d’autant plus petite que le potentiel standard de ce couple est élevé.
  • Si une même enzyme catalyse ces deux réactions ensemble (réaction d’oxydoréduction couplée) les électrons vont passer du couple réducteur A au couple oxydant B.
  • Lorsque le couple réducteur A est plus réducteur que le couple oxydant B, les électrons vont du couple au potentiel le plus bas au couple au potentiel le plus élevé et la réaction couplée est exergonique.
  • Lorsque au contraire les électrons vont du couple au potentiel le plus élevé au couple au potentiel le plus bas, la réaction couplée est endergonique.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
4.1 - Oxydoréductions minérales
4.2 - Potentiel standard = E’0
4.3 - Réaction couplée
4.4 - Réaction d’oxydoréduction couplée
4.5 - Energie d’oxydation