Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Respiration Mitochondriale

Plan du cours

Objectifs

I - Les coenzymes transporteurs d’énergie

1 - Le coenzyme ATP/ADP

2 - Le coenzyme GTP/GDP

3 - Réactions couplées par transfert de phosphate

II - Les oxydations

4 - Couples d’oxydoréduction

5 - Exemples de couples d’oxydoréduction

III - La chaîne respiratoire mitochondriale

6 - Chaîne Respiratoire Mitochondriale = CRM

7 - Bilans et schémas généraux de la CRM

8 - Inhibiteurs et découplants de la CRM

9 - Théorie chimio-osmotique (Mitchell)

IV - Navettes mitochondriales

10 - La navette malate/aspartate

11 - La navette du glycérophosphate


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Partie I - Les coenzymes transporteurs d’énergie
Chapitre 3 - Réactions couplées par transfert de phosphate

 

3.1 - Réaction couplée

 

Image RM_08_PICT.jpg
RM 8

  • La synthèse de l’ATP est l’aboutissement de toutes les voies du métabolisme énergétique.
  • Cette synthèse peut se faire par deux mécanismes :
    1. par transfert direct à partir d’autres molécules riches en énergie ;
    2. par la chaîne respiratoire mitochondriale.
  • Dans les deux cas la synthèse de l’ATP se fait à partir de l’ADP et de l’ion phosphate. C’est une réaction très endergonique.
  • L’énergie requise pour cette synthèse, soit 31 kJ/mol, peut être apportée par une autre réaction, exergonique, couplée à la réaction de synthèse de l’ATP.
  • Les enzymes qui effectuent de telles réactions couplées, utilisent en fait des molécules riches en énergie dont l’hydrolyse libère aussi un ion phosphate et catalysent à la fois le transfert de l’énergie et du radical phosphoryl, directement sur l’ADP.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
3.1 - Réaction couplée
3.2 - Créatine PhosphoKinase
3.3 - Phosphoglycérate kinase
3.4 - Pyruvate kinase
3.5 - Succinyl thiokinase
3.6 - Myokinase (adénylate kinase)