Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Respiration Mitochondriale

Plan du cours

Objectifs

I - Les coenzymes transporteurs d’énergie

1 - Le coenzyme ATP/ADP

2 - Le coenzyme GTP/GDP

3 - Réactions couplées par transfert de phosphate

II - Les oxydations

4 - Couples d’oxydoréduction

5 - Exemples de couples d’oxydoréduction

III - La chaîne respiratoire mitochondriale

6 - Chaîne Respiratoire Mitochondriale = CRM

7 - Bilans et schémas généraux de la CRM

8 - Inhibiteurs et découplants de la CRM

9 - Théorie chimio-osmotique (Mitchell)

IV - Navettes mitochondriales

10 - La navette malate/aspartate

11 - La navette du glycérophosphate


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Partie I - Les coenzymes transporteurs d’énergie
Chapitre 1 - Le coenzyme ATP/ADP

 

1.1 - Adénosine TriPhosphate

 

Image RM_01_PICT.jpg
RM 01

  • Le coenzyme ATP/ADP est un coenzyme transporteur d’énergie universel. Sa présence dans le métabolisme de tous les êtres vivants souligne l’intérêt de cette molécule comme carrefour métabolique de tous les échanges d’énergie.
  • L’adénosine triphosphate est un nucléotide composé. Sa structure comporte une base azotée, l’adénine, liée par une liaison N-osidique au β-D-ribose : l’ensemble de ces deux corps constitue l’adénosine qui est un nucléoside.
  • L’acide adénylique ou 5’AMP est l’ester dérivé de l’adénosine par phosphorylation du carbone 5’ du ribose.
  • Une deuxième molécule d’acide phosphorique liée à la précédente par une liaison anhydride forme l’adénosine diphosphate ou ADP.
  • Une troisième molécule d’acide phosphorique liée à la précédente par une autre liaison anhydride forme l’adénosine triphosphate ou ATP.
  • La masse moléculaire de l’ATP est de 507 daltons.
  • Les fonctions acides des acides phosphoriques distaux sont fortement ionisées au pH physiologique. Les liaisons anhydrides unissant les acides phosphoriques sont des liaisons riches en énergie.
  • Les enzymes utilisant l’ATP ou l’ADP comme coenzyme, nécessitent en même temps la présence du cation Magnésium comme cofacteur.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
1.1 - Adénosine TriPhosphate
1.2 - ATP → ADP
1.3 - ATP → AMP
1.4 - Pyrophosphatase
1.5 - Rôles de l’ATP
1.6 - Exemple d’ATP donneur de phosphate et d’énergie : l’hexokinase
1.7 - Exemple d’ATP donneur de phosphate et d’énergie : la myokinase
1.8 - Exemple d’ATP donneur d’AMP et d’énergie : l’acyl thiokinase