Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Respiration Mitochondriale

Plan du cours

Objectifs

I - Les coenzymes transporteurs d’énergie

1 - Le coenzyme ATP/ADP

2 - Le coenzyme GTP/GDP

3 - Réactions couplées par transfert de phosphate

II - Les oxydations

4 - Couples d’oxydoréduction

5 - Exemples de couples d’oxydoréduction

III - La chaîne respiratoire mitochondriale

6 - Chaîne Respiratoire Mitochondriale = CRM

7 - Bilans et schémas généraux de la CRM

8 - Inhibiteurs et découplants de la CRM

9 - Théorie chimio-osmotique (Mitchell)

IV - Navettes mitochondriales

10 - La navette malate/aspartate

11 - La navette du glycérophosphate


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Partie I - Les coenzymes transporteurs d’énergie
Chapitre 1 - Le coenzyme ATP/ADP

 

1.8 - Exemple d’ATP donneur d’AMP et d’énergie : l’acyl thiokinase

 

Image RM_06_2_PICT.jpg
RM 6/2

  • Les acylthiokinases sont des enzymes du cytoplasme de toutes nos cellules qui activent les acides gras en les liant au coenzyme A, par une liaison riche en énergie.
  • Pour faire la synthèse de cette liaison l’enzyme utilise l’énergie fournie par l’hydrolyse, toujours en présence de Magnésium, de l’ATP en AMP et en pyrophosphate.
  • Grâce à l’énergie libérée par cette hydrolyse l’AMP produit est fixé à l’acide gras par une liaison riche en énergie.
  • Dans un second temps l’enzyme catalyse le transfert de l’acide gras et de l’énergie de la liaison sur le coenzyme A. Ces activités libèrent de l’AMP, un proton et l’ion pyrophosphate. L’hydrolyse de cet ion par la pyrophosphatase sera immédiate et empêchera la réaction de se produire dans l’autre sens.
  • La majorité de l’énergie provenant de l’hydrolyse de l’ATP est conservée dans la liaison riche en énergie de l’acyl-coenzyme A, produit final de ces acylthiokinases.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
1.1 - Adénosine TriPhosphate
1.2 - ATP → ADP
1.3 - ATP → AMP
1.4 - Pyrophosphatase
1.5 - Rôles de l’ATP
1.6 - Exemple d’ATP donneur de phosphate et d’énergie : l’hexokinase
1.7 - Exemple d’ATP donneur de phosphate et d’énergie : la myokinase
1.8 - Exemple d’ATP donneur d’AMP et d’énergie : l’acyl thiokinase