Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Respiration Mitochondriale

Plan du cours

Objectifs

I - Les coenzymes transporteurs d’énergie

1 - Le coenzyme ATP/ADP

2 - Le coenzyme GTP/GDP

3 - Réactions couplées par transfert de phosphate

II - Les oxydations

4 - Couples d’oxydoréduction

5 - Exemples de couples d’oxydoréduction

III - La chaîne respiratoire mitochondriale

6 - Chaîne Respiratoire Mitochondriale = CRM

7 - Bilans et schémas généraux de la CRM

8 - Inhibiteurs et découplants de la CRM

9 - Théorie chimio-osmotique (Mitchell)

IV - Navettes mitochondriales

10 - La navette malate/aspartate

11 - La navette du glycérophosphate


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Partie I - Les coenzymes transporteurs d’énergie
Chapitre 1 - Le coenzyme ATP/ADP

 

1.3 - ATP → AMP

 

Image RM_03_PICT.jpg
RM 03

  • L’hydrolyse de la liaison riche en énergie entre le premier et le deuxième phosphate de l’ATP libère 31 kJ/mol, dans les conditions standard.
  • Les produits de cette hydrolyse sont l’AMP et un ion pyrophosphate.
  • L’équilibre thermodynamique de la réaction dépend des conditions physiques (37°C - 101,3 kPa) mais aussi et surtout du rapport des concentrations [AMP]+[PPi]/[ATP] : plus ce rapport est faible plus la différence énergétique est grande. Pour un rapport [ATP]/[AMP] = 10000, la différence d’énergie libre est de 110 kJ/mol environ !
  • L’hydrolyse de l’ATP en AMP libère donc plus d’énergie que celle de l’ATP en ADP ce qui permet de coupler des réactions très endergoniques comme les biosynthèses des acyl-CoA.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
1.1 - Adénosine TriPhosphate
1.2 - ATP → ADP
1.3 - ATP → AMP
1.4 - Pyrophosphatase
1.5 - Rôles de l’ATP
1.6 - Exemple d’ATP donneur de phosphate et d’énergie : l’hexokinase
1.7 - Exemple d’ATP donneur de phosphate et d’énergie : la myokinase
1.8 - Exemple d’ATP donneur d’AMP et d’énergie : l’acyl thiokinase