Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Réserves Energétiques

Plan du cours

Objectifs

I - Molécules riches en énergie

1 - Introduction

2 - La voie anaérobie alactique

II - Régulation de la glycémie

3 - Introduction

4 - Mécanismes hyperglycémiants : la glycogénolyse

5 - Mécanismes hyperglycémiants : la gluconéogénèse

6 - Mécanismes hypoglycémiants : la glycogénogénèse

7 - Mécanismes hypoglycémiants : la lipogénèse


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Partie II - Régulation de la glycémie
Chapitre 6 - Mécanismes hypoglycémiants : la glycogénogénèse

 

 

Mécanismes hypoglycémiants

  • Notre organisme dispose de deux voies métaboliques permettant de faire diminuer la concentration de glucose dans le sang (glycémie) la glycolyse qui utilise le glucose circulant pour produire de la chaleur (thermogenèse) ou de l’énergie au cours de l’effort (oxydations phosphorylantes).
  • L’augmentation de la glycémie (hyperglycémie : > 6 mM) induit un mécanisme endocrinien produisant une molécule informationnelle (hormone) : l’insuline. Cette hormone agit en diminuant le taux intracellulaire d’AMPc (second messager). Les repas s’accompagnent de la digestion des hydrates de Carbone qui sont absorbés sous forme de glucose libre dans le sang.
  • L’insuline, sécrétée après les repas (période post-prandiale), agit au niveau du muscle pour activer la glycolyse (au cours de l’effort) ou la mise en réserve du glucose par la glycogénogénèse (glycogène musculaire).
  • L’insuline agit aussi au niveau du foie pour faciliter la captation du glucose venant directement de l’intestin par la veine porte et la glycogénogénèse (glycogène hépatique).
  • L’insuline agit encore au niveau du foie et du tissu adipeux pour induire les mécanismes (activation des enzymes, déphosphorylations et transcription des gènes) de la transformation du glucose sanguin en triglycérides de réserve (graisse) par la lipogénèse et le stockage de la graisse dans les cellules du tissu adipeux (adipocytes).

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
6.1 - Glycogénogénèse (définition)
6.2 - Glucokinase = Hexokinase D
6.3 - Phosphoglucomutase
6.4 - Uridine Tri Phosphate = UTP
6.5 - Glucose 1-phosphate uridyl transférase = UDP-glucose pyrophosphorylase
6.6 - Glycogène synthase
6.7 - Glycogénogénèse (schéma général)
6.8 - Glycogénogénèse (bilan)
6.9 - Activation de la glycogène synthase
6.10 - Inhibition de la glycogène synthase