Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Réserves Energétiques

Plan du cours

Objectifs

I - Molécules riches en énergie

1 - Introduction

2 - La voie anaérobie alactique

II - Régulation de la glycémie

3 - Introduction

4 - Mécanismes hyperglycémiants : la glycogénolyse

5 - Mécanismes hyperglycémiants : la gluconéogénèse

6 - Mécanismes hypoglycémiants : la glycogénogénèse

7 - Mécanismes hypoglycémiants : la lipogénèse


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Partie II - Régulation de la glycémie
Chapitre 6 - Mécanismes hypoglycémiants : la glycogénogénèse

 

6.7 - Glycogénogénèse (schéma général)

 

Image RE_61_PICT.jpg
RE 61

  • La glycogénogénèse est une courte voie métabolique permettant la mise en réserve du glucose en glycogène quand la glycémie est élevée.
  • La glucokinase a un Km pour le glucose de l’ordre de 5 à 8×10-3 M, de sorte que pour une glycémie normale (5×10-3 M) l’enzyme est peu active. Au cours de la digestion la glycémie dans la veine porte atteint 20×10-3 M ce qui permet à la glucokinase de fonctionner activement (effet de substrat).
  • Le glucose 1-phosphate est un inhibiteur de la phosphoglucomutase. Le pyrophosphate produit de la glucose 1-phosphate uridyl transférase est un inhibiteur de la glucose 6-phosphatase.
  • Mais, l’enzyme clé de la glycogénogénèse est bien sûr la glycogène synthase.
  • Chez le nourrisson, le galactose provenant de la digestion est activement capté par le foie et converti en glycogène par une voie métabolique impliquant des enzymes propres : galactokinase (voir RE 59/1), galactose 1-phosphate uridyl-transférase (voir RE 59/2), galactowaldénase (voir RE 59/3).
  • L’activité des lipases (lipoprotéines-lipases et lipase hormonosensible) produit du glycérol dans la circulation. Ce glycérol est rapidement capté par le foie, activé par une glycérokinase (voir RE 46) et réduit en phosphodihydroxyacétone (voir RE 49) qui est reprise par la gluconéogénèse.
  • Lors de la digestion du saccharose, le fructose est aussi capté par le foie, activé et métabolisé par une fructokinase (voir RE 47), la fructose 1-phosphate aldolase (voir RE 48) et une glycérokinase (voir RE 46), et les trioses phosphates sont repris par la gluconéogénèse et convertis en glycogène.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
6.1 - Glycogénogénèse (définition)
6.2 - Glucokinase = Hexokinase D
6.3 - Phosphoglucomutase
6.4 - Uridine Tri Phosphate = UTP
6.5 - Glucose 1-phosphate uridyl transférase = UDP-glucose pyrophosphorylase
6.6 - Glycogène synthase
6.7 - Glycogénogénèse (schéma général)
6.8 - Glycogénogénèse (bilan)
6.9 - Activation de la glycogène synthase
6.10 - Inhibition de la glycogène synthase