médecine
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Réserves Energétiques

Plan du cours

Objectifs

I - Molécules riches en énergie

1 - Introduction

2 - La voie anaérobie alactique

II - Régulation de la glycémie

3 - Introduction

4 - Mécanismes hyperglycémiants : la glycogénolyse

5 - Mécanismes hyperglycémiants : la gluconéogénèse

6 - Mécanismes hypoglycémiants : la glycogénogénèse

7 - Mécanismes hypoglycémiants : la lipogénèse


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Partie II - Régulation de la glycémie
Chapitre 6 - Mécanismes hypoglycémiants : la glycogénogénèse

 

6.4 - Uridine Tri Phosphate = UTP

 

Image RE_58_PICT.jpg
RE 58

  • L’uridine triphosphate (UTP) est un nucléotide dont la structure comprend une base azotée l’uracile (U), un β-D-ribose et trois acides phosphoriques. Le nucléoside uracile + β-D-ribose s’appelle uridine et le nucléotide uridine + phosphate, acide uridylique (5’UMP).
  • L’UTP est un coenzyme des réactions d’activations des oses : glucose, galactose qui entrent dans la glycogénogénèse ou dans la synthèse des polysaccharides, glycoprotéines, glycolipides, glycosaminoglycanes, etc...

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
6.1 - Glycogénogénèse (définition)
6.2 - Glucokinase = Hexokinase D
6.3 - Phosphoglucomutase
6.4 - Uridine Tri Phosphate = UTP
6.5 - Glucose 1-phosphate uridyl transférase = UDP-glucose pyrophosphorylase
6.6 - Glycogène synthase
6.7 - Glycogénogénèse (schéma général)
6.8 - Glycogénogénèse (bilan)
6.9 - Activation de la glycogène synthase
6.10 - Inhibition de la glycogène synthase