Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Réserves Energétiques


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Fructose-1-phosphate aldolase

 

 

Image RE_48_PICT.jpg
RE 48

  • Les fructose-aldolases sont des enzymes présentes dans toutes les cellules. La fructose 1,6-diphosphate aldolase est l’enzyme qui participe dans toutes les cellules à la glycolyse cytoplasmique. La fructose 1-phosphate aldolase, au contraire, n’est présente que dans le foie, où elle participe au métabolisme du fructose.
  • Elle catalyse la scission du fructofuranose 1-phosphate en deux trioses dont un seul est phosphorylé. La flèche en pointillé matérialise cette coupure du substrat. Pour ouvrir le pont hémi-acétal l’enzyme utilise une molécule d’eau. Au niveau du Carbone 4, l’enzyme crée une double liaison entre le Carbone et l’Oxygène en soustrayant à ces deux atomes un Hydrogène et le radical constitué par les trois premiers Carbones.
  • Les Carbones 4, 5 et 6 du fructose 1-phosphate ont donné le glycéraldéhyde qui appartient à la série D comme le substrat, et devra être activé en phosphoglycéraldéhyde (voir RE 46) pour entrer dans la gluconéogénèse. Les Carbones 1, 2 et 3 donnent la phosphodihydroxyacétone, dont la fonction cétone sur le Carbone 2 se reforme en restituant la molécule d’eau utilisée.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable