Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Réserves Energétiques


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Glycérokinase

 

 

Image RE_46_PICT.jpg
RE 46

  • Le glycérol est un intermédiaire métabolique qui provient de l’hydrolyse des triglycérides dans le tissu adipeux ou dans l’intestin. Le glycérol est activement capté par le foie.
  • La glycérokinase, enzyme hépatique, active le glycérol en transférant le phosphate et l’énergie de l’ATP.
  • Cette enzyme est très active et son affinité pour l’ATP est très grande.
  • Le glycérophosphate produit peut être oxydé en phosphodihydroxyacétone (voir RE 49) pour entrer dans la gluconéogénèse.
  • Dans le métabolisme du fructose, la glycérokinase est aussi capable d’activer le glycéraldéhyde issu de l’action de la fructose-1-phosphate aldolase, en phosphoglycéraldéhyde pour entrer dans la gluconéogénèse.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable