Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Réserves Energétiques

Plan du cours

Objectifs

I - Molécules riches en énergie

1 - Introduction

2 - La voie anaérobie alactique

II - Régulation de la glycémie

3 - Introduction

4 - Mécanismes hyperglycémiants : la glycogénolyse

5 - Mécanismes hyperglycémiants : la gluconéogénèse

6 - Mécanismes hypoglycémiants : la glycogénogénèse

7 - Mécanismes hypoglycémiants : la lipogénèse


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Partie II - Régulation de la glycémie
Chapitre 5 - Mécanismes hyperglycémiants : la gluconéogénèse

 

5.9 - Biotine

 

Image RE_29_PICT.jpg
RE 29

  • La biotine est le coenzyme lié des carboxylases : pyruvate carboxylase, acétyl-CoA carboxylase, propionyl-CoA carboxylase, 3-méthyl-crotonyl-CoA carboxylase, etc... Elle joue le rôle de cofacteur indispensable à plusieurs enzymes de la gluconéogénèse.
  • Sa structure comporte deux noyaux accolés, imidazoline en haut dont un carbone porte une fonction cétone et deux azotes dont un constitue la partie active du coenzyme, thiofurane en bas dont un Carbone est substitué par une chaîne latérale saturée de cinq Carbones dont le dernier est une fonction acide carboxylique.
  • La biotine ou vitamine H est un aliment indispensable pour l’Homme. Toutefois, la vitamine H synthétisée par les bactéries intestinales puis absorbée par l’intestin est suffisante pour couvrir nos besoins (20 μg/24h). Des carences en biotine surviennent chez les gobeurs d’œufs crus car il existe dans les œufs une protéine thermolabile, l’avidine qui est une antivitamine H.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
5.1 - Gluconéogénèse (définition)
5.2 - Gluconéogénèse (schéma général)
5.3 - Phosphate de pyridoxal
5.4 - Pyridoxal ↔ Pyridoxamine
5.5 - Transaminases
5.6 - Alanine aminotransférase = ALAT
5.7 - Lactate déshydrogénase
5.8 - Aspartate aminotransférase = ASAT
5.9 - Biotine
5.10 - Biotine → Carboxybiotine
5.11 - Pyruvate carboxylase
5.12 - Glutamate déshydrogénase
5.13 - α-cétoglutarate déshydrogénase (I) : décarboxylase
5.14 - α-cétoglutarate déshydrogénase (II) : transsuccinylase
5.15 - α-cétoglutarate déshydrogénase (III) : lipoyl déshydrogénase
5.16 - Succinyl thiokinase
5.17 - Nucléoside diphosphate kinase
5.18 - Succinate déshydrogénase
5.19 - Fumarase
5.20 - Malate déshydrogénase mitochondriale
5.21 - Gluconéogénèse (schéma général)
5.22 - Sortie du Malate
5.23 - Malate déshydrogénase cytoplasmique
5.24 - Phosphoénolpyruvate carboxykinase = PEPCK
5.25 - Pyruvate kinase
5.26 - Enolase
5.27 - Phosphoglycérate mutase
5.28 - Phosphoglycérate kinase
5.29 - Phosphoglycéraldéhyde déshydrogénase
5.30 - Triose-Phosphate Isomérase
5.31 - Aldolase
5.32 - Fructose 1,6 diphosphate phosphatase
5.33 - Phosphohexose isomérase
5.34 - Glucose 6-phosphatase
5.35 - Gluconéogénèse (schéma général)
5.36 - Gluconéogénèse (bilan)
5.37 - Cycle des Cori
5.38 - Fructose 2,6 diphosphatase = PhosphoFructoKinase II
5.39 - Cortisol
5.40 - Induction par le cortisol
5.41 - Régulation de la gluconéogénèse
5.42 - Interconversions des oses