Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Réserves Energétiques

Plan du cours

Objectifs

I - Molécules riches en énergie

1 - Introduction

2 - La voie anaérobie alactique

II - Régulation de la glycémie

3 - Introduction

4 - Mécanismes hyperglycémiants : la glycogénolyse

5 - Mécanismes hyperglycémiants : la gluconéogénèse

6 - Mécanismes hypoglycémiants : la glycogénogénèse

7 - Mécanismes hypoglycémiants : la lipogénèse


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Partie II - Régulation de la glycémie
Chapitre 5 - Mécanismes hyperglycémiants : la gluconéogénèse

 

5.42 - Interconversions des oses

 

Image RE_61_2_PICT.jpg
RE 61/2

  • Aucun ose ou dérivé d’ose n’est indispensable pour l’homme, sauf l’acide ascorbique (vitamine C). Les nutriments dont dérivent les oses sont le glucose principalement mais aussi le fructose, le mannose et le galactose.
  • La synthèse des glycoprotéines et des glycolipides nécessite la formation des oses actifs qui sont les substrats des glycosyl transférases du reticulum et de l’appareil de Golgi.
  • A partir des intermédiaires de la glycogénogénèse on peut synthétiser le galactose (voir RE 59/3) et l’acide glucuronique (voir RE 59/5). Le lactose est produit dans les glandes mammaires en lactation.
  • Le fructose est synthétisé spécifiquement dans la prostate et les vésicules séminales.
  • A partir des intermédiaires de la glycolyse, on peut aboutir au mannose et au fucose, à la glucosamine et à la galactosamine N-acétylées et enfin aux acides sialiques (N-acétyl-neuraminiques) grâce à l’addition d’un phosphoénolpyruvate (PEP).
  • La synthèse des pentoses est obtenue à partir du fructose 6-phosphate et du phosphoglycéraldéhyde par les enzymes de la voie des pentoses phosphates.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
5.1 - Gluconéogénèse (définition)
5.2 - Gluconéogénèse (schéma général)
5.3 - Phosphate de pyridoxal
5.4 - Pyridoxal ↔ Pyridoxamine
5.5 - Transaminases
5.6 - Alanine aminotransférase = ALAT
5.7 - Lactate déshydrogénase
5.8 - Aspartate aminotransférase = ASAT
5.9 - Biotine
5.10 - Biotine → Carboxybiotine
5.11 - Pyruvate carboxylase
5.12 - Glutamate déshydrogénase
5.13 - α-cétoglutarate déshydrogénase (I) : décarboxylase
5.14 - α-cétoglutarate déshydrogénase (II) : transsuccinylase
5.15 - α-cétoglutarate déshydrogénase (III) : lipoyl déshydrogénase
5.16 - Succinyl thiokinase
5.17 - Nucléoside diphosphate kinase
5.18 - Succinate déshydrogénase
5.19 - Fumarase
5.20 - Malate déshydrogénase mitochondriale
5.21 - Gluconéogénèse (schéma général)
5.22 - Sortie du Malate
5.23 - Malate déshydrogénase cytoplasmique
5.24 - Phosphoénolpyruvate carboxykinase = PEPCK
5.25 - Pyruvate kinase
5.26 - Enolase
5.27 - Phosphoglycérate mutase
5.28 - Phosphoglycérate kinase
5.29 - Phosphoglycéraldéhyde déshydrogénase
5.30 - Triose-Phosphate Isomérase
5.31 - Aldolase
5.32 - Fructose 1,6 diphosphate phosphatase
5.33 - Phosphohexose isomérase
5.34 - Glucose 6-phosphatase
5.35 - Gluconéogénèse (schéma général)
5.36 - Gluconéogénèse (bilan)
5.37 - Cycle des Cori
5.38 - Fructose 2,6 diphosphatase = PhosphoFructoKinase II
5.39 - Cortisol
5.40 - Induction par le cortisol
5.41 - Régulation de la gluconéogénèse
5.42 - Interconversions des oses