Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Réserves Energétiques


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Voie du glucuronate

 

 

Image RE_54_PICT.jpg
RE 54

  • L’activité de l’UDP-Glucose déshydrogénase, enzyme-clé de la synthèse du glucuronate et de ses dérivés est nécessaire à la production de plusieurs dérivés essentiels et aux voies de détoxification hépatiques.
  • L’acide ascorbique est un coenzyme essentiel pour les transferts d’hydrogènes à potentiel redox élevé. Le couple ascorbate - déhydroascorbate permet de tels échanges.
  • Chez les Primates et le cobaye, la synthèse de l’ascorbate n’est pas assurée par suite de l’absence d’une L-gulonolactone oxydase (flèche rouge; EC 1.1.3.8) qui catalyse une de ces réactions. A cause de cette déficience, l’acide ascorbique devient un nutriment indispensable chez ces espèces.
  • Le myo-inositol est également un aliment indispensable chez certains Mammifères, mais on ne connaît pas de carence en médecine humaine. Le catabolisme du myo-inositol conduit également au D-glucuronate.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable