Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Réserves Energétiques


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


UDP-glucose 6-phosphate déshydrogénase

 

 

Image RE_59_5_PICT.jpg
RE 59/5

  • L’UDP-glucose est encore le carrefour métabolique d’où part la synthèse de la vitamine C, dite voie du glucuronate (voir RE 54).
  • L’étape d’engagement est catalysée par une 6-déshydrogénase qui oxyde la fonction alcool primaire en acide carboxylique.
  • L’UDP-glucuronate est la forme activée de l’acide glucuronique essentiel pour la synthèse des chaînes glucidiques des glycoprotéines et des glycolipides.
  • Chez beaucoup d’animaux, l’UDP-glucuronate conduit à la synthèse de l’acide ascorbique, mais chez les anthropoïdes cette synthèse est devenue impossible à cause d’une déficience en L-gulonolactone déshydrogénase qui catalyse une des étapes de cette voie métabolique. L’acide ascorbique est donc devenu un nutriment indispensable (vitamine C).
  • L’acide glucuronique est aussi le produit du catabolisme du myo-inositol, mais il ne semble pas qu’une synthèse de ce dernier soit possible dans nos cellules.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable