Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Réserves Energétiques

Plan du cours

Objectifs

I - Molécules riches en énergie

1 - Introduction

2 - La voie anaérobie alactique

II - Régulation de la glycémie

3 - Introduction

4 - Mécanismes hyperglycémiants : la glycogénolyse

5 - Mécanismes hyperglycémiants : la gluconéogénèse

6 - Mécanismes hypoglycémiants : la glycogénogénèse

7 - Mécanismes hypoglycémiants : la lipogénèse


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Partie II - Régulation de la glycémie
Chapitre 5 - Mécanismes hyperglycémiants : la gluconéogénèse

 

5.22 - Sortie du Malate

 

Image RE_38_PICT.jpg
RE 38

  • Dans le foie à jeun, la sortie du malate hors de la mitochondrie se fait par des transporteurs spécifiques comme celui qui échange la molécule de malate qui sort de la mitochondrie contre un ion phosphate qui y rentre.
  • Cette entrée de phosphate est indispensable aux oxydations phosphorylantes qui ne peuvent avoir lieu dans le cytoplasme par suite de l’arrêt de la glycolyse.
  • La sortie du malate s’accompagne d’une élévation du rapport [NADH]/[NAD+] dans le cytoplasme qui facilite la réduction du 1,3-diphosphoglycérate en glycéraldéhyde.
  • Les acides aminés entrent dans la mitochondrie sous forme acide ce qui s’accompagne d’une entrée de protons dans la matrice et est donc facilité par le gradient chimio-osmotique de la membrane. Il en est de même pour le pyruvate qui est échangé contre un proton ou un ion Potassium sortant.
  • Dans la mitochondrie, ces acides aminés sont activement transformés en malate par les différentes voies de la gluconéogénèse.
  • Au cours de ces transformations, la glutamate déshydrogénase fournit de l’azote pour la synthèse de l’urée. La transamination de l’aspartate se produit aussi dans le cytoplasme ce qui fournit encore de l’azote pour le cycle de l’urée.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
5.1 - Gluconéogénèse (définition)
5.2 - Gluconéogénèse (schéma général)
5.3 - Phosphate de pyridoxal
5.4 - Pyridoxal ↔ Pyridoxamine
5.5 - Transaminases
5.6 - Alanine aminotransférase = ALAT
5.7 - Lactate déshydrogénase
5.8 - Aspartate aminotransférase = ASAT
5.9 - Biotine
5.10 - Biotine → Carboxybiotine
5.11 - Pyruvate carboxylase
5.12 - Glutamate déshydrogénase
5.13 - α-cétoglutarate déshydrogénase (I) : décarboxylase
5.14 - α-cétoglutarate déshydrogénase (II) : transsuccinylase
5.15 - α-cétoglutarate déshydrogénase (III) : lipoyl déshydrogénase
5.16 - Succinyl thiokinase
5.17 - Nucléoside diphosphate kinase
5.18 - Succinate déshydrogénase
5.19 - Fumarase
5.20 - Malate déshydrogénase mitochondriale
5.21 - Gluconéogénèse (schéma général)
5.22 - Sortie du Malate
5.23 - Malate déshydrogénase cytoplasmique
5.24 - Phosphoénolpyruvate carboxykinase = PEPCK
5.25 - Pyruvate kinase
5.26 - Enolase
5.27 - Phosphoglycérate mutase
5.28 - Phosphoglycérate kinase
5.29 - Phosphoglycéraldéhyde déshydrogénase
5.30 - Triose-Phosphate Isomérase
5.31 - Aldolase
5.32 - Fructose 1,6 diphosphate phosphatase
5.33 - Phosphohexose isomérase
5.34 - Glucose 6-phosphatase
5.35 - Gluconéogénèse (schéma général)
5.36 - Gluconéogénèse (bilan)
5.37 - Cycle des Cori
5.38 - Fructose 2,6 diphosphatase = PhosphoFructoKinase II
5.39 - Cortisol
5.40 - Induction par le cortisol
5.41 - Régulation de la gluconéogénèse
5.42 - Interconversions des oses