Site FMPMC
     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 

Oxydations Cellulaires

Plan du cours

Objectifs

I - La glycolyse (PAES)

1 - L’activation

2 - La glycolyse cytoplasmique

3 - La glycolyse anaérobie

4 - La glycogénolyse

5 - Métabolisme du pyruvate

6 - Le cycle de Krebs

II - La lipolyse (PAES)

7 - La β-oxydation

III - La régulation du métabolisme énergétique (PCEM2)

8 - Introduction

9 - Régulation des oxydations cellulaires

10 - Régulation de la glycolyse

11 - Activation de la lipolyse

12 - Adaptation du muscle à l’effort prolongé

13 - Thermogénèse

14 - Inhibition du métabolisme énergétique

15 - La cétogénèse


Tous droits de reproduction réservés aux auteurs


traduction HTML V2.8
V. Morice


Partie I - La glycolyse (PAES)
Chapitre 2 - La glycolyse cytoplasmique

 

2.8 - Enolase

 

Image OC_11_PICT.jpg
OC 11

  • L’énolase est formée de deux chaînes d’acides aminés, pesant 85000 g/mol.
  • Elle catalyse la déshydratation du 2-phosphoglycérate. La molécule d’eau provient de l’hydrogène de la fonction alcool secondaire estérifiée par l’acide phosphorique et de l’hydroxyle de la fonction alcool primaire. La fonction alcool secondaire est transformée en fonction énol dont les propriétés sont intermédiaires entre alcool et acide. Donc, la liaison ester liant le radical phosphoryl à ce carbone est transformée en liaison phosphoénol qui est riche en énergie.
  • L’énolase agit avec le magnésium comme cofacteur. Elle est inhibée par les ions fluorures.
  • La réaction est réversible.

     Page précédentePage suivanteSommaireVersion imprimable
   
 
2.1 - Phosphohexose isomérase
2.2 - PhosphoFructoKinase I (enzyme-clé)
2.3 - Aldolase
2.4 - Triose-Phosphate Isomérase
2.5 - Phosphoglycéraldéhyde déshydrogénase
2.6 - Phosphoglycérate kinase
2.7 - Phosphoglycérate mutase
2.8 - Enolase
2.9 - Pyruvate kinase
2.10 - Bilan de la glycolyse cytoplasmique (glucose) (I)
2.11 - Bilan de la glycolyse cytoplasmique (glucose) (II)